Étude : les femmes font-elles réellement preuve de plus d'empathie que les hommes ?

Certains clichés ont la vie dure pour de bonnes raisons. L'empathie serait bien une qualité plus féminine que masculine, d'après une étude d'ampleur menée par des chercheurs en science cognitive de l'université de Cambridge, auprès de 300 000 personnes, originaires de 57 pays.

Ils se sont penchés sur ce que l'on appelle la théorie de l'esprit, soit la capacité à interpréter les états mentaux que l'on ne peut pas observer chez autrui. Les sondés ont dû regarder de nombreuses photos de regards de différentes personnes et déterminer l'émotion qu'on pouvait y lire : peur, bienveillance, amusement, arrogance... Ce test, qui mesure la capacité à faire preuve d'empathie, a été élaboré par un psychologue spécialiste des troubles du spectre de l'autisme.

Les femmes, plus empathiques que les hommes, dans 36 pays

Les résultats de cette vaste enquête ne sont pas tendres envers la gente masculine : les femmes se sont révélées meilleures que les hommes dans leurs capacités à faire preuve d'empathie dans 36 pays sur 57... Et dans les 21 pays restants, les résultats sont équivalents. À aucun moment, la moyenne masculine n'a été plus élevée que la moyenne féminine. Les chercheurs notent que les performances des femmes s'accroissent à l'adolescence.

En revanche, aucune explication scientifique n'a été apportée par les spécialistes en science cognitive. Nul doute, toutefois, que l'environnement, l'éducation...

Lire la suite