Une étude mondiale confirme que les femmes font preuve de plus d'empathie que les hommes

Gemma Chua Tran / Unsplash

On dit que les femmes sont plus sensibles que les hommes, capables de se mettre plus facilement à la place des autres. Mais la science vient de confirmer cette croyance populaire grâce à une étude conduite par l'Université de Cambridge sur plus de 300 000 personnes à travers le monde.

Les femmes, plus compréhensives que les hommes ? C’est ce que confirme une étude d’envergure mondiale sur l’empathie. Celle-ci utilise le “Test des yeux” créé en 1997 par le professeur Sir Simon Baron-Cohen et son équipe et vient d’être publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). Celle-ci se réfère à ce que les chercheur·euses appellent “la théorie de l’esprit, c’est-à-dire la capacité à interpréter les états mentaux que l’on ne peut pas observer chez autrui, les désirs”, explique France Info.

Les yeux ne mentent jamais

Pour réaliser cette étude, les chercheur·euses de l’Université de Cambridge ont analysé les réponses de plus de 300 000 personnes de 16 à 70 ans dans 57 pays différents en partenariat avec l’Université de Harvard, l’IMT School for Advanced Studies Lucca en Italie et les universités Bar Ilan et Haifa en Israël. Iels ont demandé aux sujets de réaliser un test, mis au point par un spécialiste de l’autisme, qui consiste à observer une série de photos de regards de différentes personnes. Comme le rapporte France Info, “il s’agit donc de lire dans les yeux et de déduire l’état d’esprit de la personne photographiée”.

Sur le même sujet : ⋙ Êtes-vous réellement un empathe ? Voici quatre façons de le savoirPsycho : qu’est-ce que “l’empathie sombre” et comment la reconnaître ?

Le “Eyes Test” utilisé dans le cadre de cette étude est souvent utilisé afin de déterminer si une personne a des troubles mentaux ou cognitifs. Par exemple, les personnes autistes qui souffrent (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - FEMME ACTUELLE - Comment convaincre son conjoint ? Cette astuce basée sur l’empathie

À Strasbourg, les femmes enceintes protégées contre les perturbateurs endocriniens, sur ordonnance
Santé mentale : ces 6 petites habitudes à adopter pour se sentir bien en 2023, selon une experte
Anxiété : voici les 3 périodes les plus stressantes dans la vie des femmes, selon une étude
Psycho : une étude d'Harvard révèle la seule chose qui puisse nous rendre vraiment heureux
En 2023, on laisse tomber les bonnes résolutions (et on vous explique pourquoi)