Études : près de 70 % des jeunes entre 18 et 24 ans adhèrent aux fake news d'après cette enquête Ifop

istock

Depuis que les réseaux sociaux font partie de notre quotidien, il convient de savoir comment les utiliser. Car s’ils permettent d'avoir accès à de l'information gratuite, ils diffusent aussi des intox, soit des fausses informations, également appelées fake news.

À découvrir également : Golden Globes 2023 : les actrices Jennifer Coolidge et Michelle Yeoh ont délivré un discours piquant sur l'âgisme à Hollywood


Aujourd’hui, il s’agit de s’éduquer aux réseaux sociaux et de savoir comment vérifier une information et s’assurer qu’il s’agit d’une vraie information. À ce sujet, un récent sondage mené à l’automne 2022 par l’Ifop pour pour la fondation Reboot et la fondation Jean Jaurès a de quoi inquiéter. Publiée jeudi 12 janvier, l’enquête révèle que les adolescents ont tendance à adhérer aux fake news.
Des jeunes entre 18 et 24 ans ont été interrogés par l’Ifop qui leur a demandé si ces 12 affirmations étaient vraies. Parmi elles : « La terre est plate», « les produits à base de plantes permettent d’avorter sans risque » ou encore « aucun Américain n’a mis le pied sur la lune ». Des affirmations fausses qu’une partie importante des sondés croit vrai : 69 % des jeunes adhèrent à au moins une des 12 contre-vérités qui leur a été soumises par l’Ifop.
Le rôle des réseaux sociaux dans la diffusion de fake news a été lui aussi pointé du doigt par l’enquête...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi