Mort d'un étudiant en médecine retrouvé intubé : ces indices qui laissent penser à un jeu sexuel morbide

·1 min de lecture

Terrible drame en Seine-Maritime. Jeudi 19 août 2021, le corps inanimé d’un jeune homme de 24 ans a été retrouvé au domicile de ses parents à Bihorel (Seine-Maritime). Il s’agissait d’un étudiant en médecine qui a été retrouvé mort intubé, perfusé et avec une sonde urinaire posée. Le corps de l’étudiant en sixième année de médecine était allongé dans son lit. Il portait une charlotte sur la tête. Samedi 21 août 2021, le quotidien Paris-Normandie annonçait qu’une enquête avait par la suite été ouverte par le parquet de Rouen afin de faire la lumière sur les réelles circonstances de ce drame.

Le quotidien Paris-Normandie rapportait également que le cadavre du jeune homme avait été découvert par sa mère peu avant 17h. Cette dernière s’inquiétait de ne pas entendre son enfant, mais il était en réalité déjà décédé Les secours sont intervenus. La mort a ainsi été constatée. Les circonstances dans lesquelles le corps de l’étudiant en médecine a été retrouvé intriguent les enquêteurs. En effet, des instruments utilisés d’ordinaire par les chirurgiens se trouvaient non loin du cadavre. Les enquêteurs ont également noté la présence de téléphones portables reliés à des batteries ainsi qu’un respirateur artificiel. La mère de l’étudiant a été questionnée à ce sujet. Nos confrères de Paris-Normandie rapportent qu’elle a indiqué n’avoir jamais vu de tels instruments dans la chambre de son fils.

Samedi 21 août 2021, France Bleu Normandie indique que les investigations confiées à la Sûreté départementale (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles