Étudiants : 4 conseils pour se motiver malgré la crise sanitaire

Lisa Kassab
·1 min de lecture

De nombreux étudiants ont perdu toute motivation. Comment leur venir en aide ? Les conseils de Laurentine Veron, psychologue et co-fondatrice d’Apsytude, association d’aide psychologique aux étudiants.  

Entre les confinements et le couvre-feu, les étudiants sont mis à rude épreuve. Manque de motivation, procrastination, comment trouver l’énergie nécessaire malgré tout ? Et éviter, par manque d’indulgence envers soi-même, de se sentir coupable en prime ? Pour la psychologue Laurentine Veron, il faut justement savoir user à bon escient de cette culpabilité. 

1) Faire de son sentiment de culpabilité un atout

« On voit toujours la culpabilité comme un sentiment négatif, mais c’est aussi quelque chose de positif : elle est signe d’exigence et peut pousser à faire mieux. Quand la culpabilité  entraîne un trop grand manque d’indulgence envers soi-même, elle peut mener à des décrochages scolaires. Mais si on arrive à se mettre une pression mesurée, à rester doux envers soi, elle peut pousser à l’action. Si une étudiante culpabilise en regardant Netflix, si bien qu’à la fin de son épisode elle se met à travailler pour son partiel, alors tout va bien. Le tout est de savoir faire ce premier pas vers l’action, sans se dire qu’on n’y arrivera pas. »

2) Savoir être indulgent envers soi-même

« Les gens sont très indulgents envers les autres, mais jamais envers eux-mêmes. Il est primordial se parler comme si l’on parlait à un ami, de se respecter et d’avoir une belle estime de soi pour pouvoir avancer ». 

3) Identifier ses blocages

« Plutôt que de se sentir coupable de ne pas travailler, il est important de se demander pourquoi...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi