Ces étudiants en mode relookent cet icône de notre enfance

Le plus iconique des bouts de plastique voit à nouveau son destin croiser celui de la mode. Barbie s’est vue relooker par plus de 80 étudiants de l’école ESMOD. Images.Tout le monde n’a pas l’occasion de s’attaquer à une tel mythe. Les créateurs en herbe de l’école ESMOD ont été chargés d’un défi : élaborer le nouvel attirail de la poupée. Un dressing moderne, audacieux et pointu pour la faire vivre encore des décennies et des décennies. À 62 ans, Barbie aurait tendance à rester sur ses acquis et ne pas se tenir au courant de ce qui est tendance. Si son image de mannequin jeune, blanche, blonde et mince a été déclinée au profit de silhouettes plus inclusives et variées, son dressing, lui, a aussi besoin d’être réactualisé. C’est là qu’interviennent les étudiants d’ESMOD. Parmi les 80 silhouettes créées, 20 ont retenu l’attention des professionnels. Et il y en a pour tous les goûts. Barbie déesse guerrière, Barbie période médiévale revisitée, Barbie militante de la mode upcyclée ou encore Barbie inspiration Thierry Mugler… La poupée a été chahutée dans tous les sens.Une chose est sûre Barbie continue d’inspirer. La raison est simple : tout le monde est attaché à elle. Tous ceux qui ont pu jouer avec durant leur enfance savent qu’elle représente bien plus que cette image niaisarde qu’on lui a collé. Elle est libre d’être qui elle veut. Elle peut être boulangère, astronaute, pompier ou journaliste de mode… Barbie peut même être un garçon ou neutraliser toute notion de genre. En images, les vingt silhouettes imaginées pour Barbie.