Comment éviter de casser les feuilles de brick ?

Le secret pour des feuilles de brick qui ne cassent pas

Très fines, les feuilles de brick sont naturellement d’une grande fragilité et il suffit parfois d’un faux mouvement pour que la feuille vole en éclat, laissant passer son contenu ou empêchant toute présentation parfaite. Pour éviter ces désagréments, plusieurs astuces existent. La première consiste à préparer sa farce tranquillement puis à ne sortir les feuilles de brick qu’au dernier moment. Cela évitera aux feuilles de sécher et de devenir encore plus cassantes et friables qu’elles ne le sont à l’origine.

La seconde astuce consiste à humidifier les feuilles de brick. Inutile de les asperger d’eau. Prenez plutôt un torchon de cuisine propre et passez-le sous le robinet. Essorez-le puis étalez ensuite vos feuilles de brick dessus, en appuyant légèrement pour qu’elles s’imprègnent bien de l’humidité du tissu. Plus souples, les feuilles de brick sont alors moins cassantes et plus faciles à manipuler !

Nos astuces pour réussir le pliage d’une feuille de brick

S’il est possible de réaliser bien des recettes à base de feuille de brick, deux modes de pliage dominent les préparations :

Le pliage façon aumônière ;Le pliage en samossa.

Pour obtenir une aumônière, il faudra vous munir d’une petite ficelle ou de deux cure-dents par aumônière. Les plus habiles utiliseront même un brin de ciboulette ! On commence par étaler sa feuille de brick et à placer la farce au centre. On relève alors les côtés de manière à enrober la farce et sur la partie haute, on pratique un pliage en accordéon dont le drapé donnera un air de fête à toutes vos recettes. La ficelle se serre ou le cure-dent se pique à la base de l’accordéon.

Aussi appelé pliage en triangle, le pliage en samossa s’adapte à toutes les recettes : bricks au fromage, bricks à la viande... On rabat alors la feuille par tiers sur la farce en opposant les angles.

Que faire si ma feuille de brick se casse ?

S’il est possible d’utiliser la feuille de brick cassée dans de nombreuses

(...) Cliquez ici pour voir la suite