Comment éviter la condensation sur les fenêtres ?

iStock

Le phénomène de condensation est avant tout le signe que votre intérieur est mal isolé, ou mal aéré. Pour en venir à bout définitivement, il peut donc être nécessaire d’envisager quelques travaux de rénovation : isolation, changement des joints de la fenêtre, pose de contre-fenêtres, ou installation d’une nouvelle ventilation. Vous pouvez opter pour de menus travaux, en ajoutant par exemple des joints d’étanchéité aux vitres. Veillez également à bien entretenir vos installations, en particulier les ventilations : pour fonctionner correctement, elles ne doivent pas être encrassées.

La première astuce pour éviter la condensation consiste à maîtriser la température de la pièce, afin de limiter l’écart avec la température extérieure. En complément, vous pouvez installer un absorbeur d’humidité.

Pensez à aérer la pièce chaque jour, pendant 10 minutes au moins, y compris quand il fait froid. Assurez-vous toujours d’ouvrir les fenêtres en grand, afin de bien renouveler l’air de la pièce. Cela présente aussi l’avantage d’être plus sain, en particulier pour les personnes souffrant d’allergie aux acariens.

Pensez également à équiper vos fenêtres de rideaux. Privilégiez des modèles spécifiquement conçus pour renforcer l’isolation thermique : de plus en plus d’enseignes déco proposent des modèles très tendance.

Enfin, certaines plantes sont bien connues pour absorber l’humidité, indispensable à leur bon développement. C’est notamment le cas des plantes tropicales telles que l’orchidée, la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite