Vous êtes hypersensible ? 3 clés pour en faire un atout

·1 min de lecture

La crise sanitaire vous met les nerfs à vif ? Vous avez la sensation d'être une éponge à émotions ? Vous faites sans doute partie des personnes hautement sensibles qui représentent 30 % de la population mondiale, d'après la revue "Translational Psychiatry" en 2018. La moitié d'entre elles le vit mal (enquête de L'Observatoire de la sensibilité, mai 2019). Et pour cause : cette ultrasensibilité se caractérise par une réactivité accrue qui entraîne des saturations émotionnelles ou sensorielles et une tendance à l'épuisement. Elle n'est pas une maladie, mais un tempérament.

"Chez les personnes concernées par la sensibilité élevée, des chercheurs en psychologie ont identifié une capacité de traitement de l'information plus large et fine qui les rend plus sensibles aux stimuli intérieurs et extérieurs. Par exemple, en nous faisant revivre un contexte collectivement traumatisant - enfermement, privation de liberté de mouvement, de contact, ambiance générale de peur et de menace face à un danger invisible - la crise du coronavirus, et en particulier le confinement, offre l'opportunité de transformer nos manières de réagir au stress", explique Carol Pirotte, thérapeute psychocorporelle.

Elle permet de prendre conscience de ses vulnérabilités, de développer la bienveillance envers l'autre et la nécessité d'agir ensemble pour inventer "le monde d'après". Comment en faire un atout ?

#1 Offrez-vous des pauses

Ultra réceptives à la crise sanitaire, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

12 idées de desserts légers pour Pâques
Vous avez (encore) abandonné vos bonnes résolutions ? C'est normal, selon la Science
Ventouses : comment ça marche ? Quels bienfaits ?
Les 6 indispensables pour donner du goût à vos plats végétariens
12 recettes de smoothies printaniers