Publicité

Vous êtes de mauvais poil ? Une étude révèle comment chasser la mauvaise humeur

Vous vous êtes levé·e du pied gauche ? Pas de panique, votre journée n'est pas gâchée pour autant. Que ce soit à cause d'une nuit difficile, de quelqu'un qui vous a parlé avant votre premier café ou lorsque les choses ne se passent pas comme prévu et vous mettent en retard, certains matins nous rendent d'humeur massacrante pour le reste de la journée. En plus d'avoir un impact sur notre entourage, qui paye parfois malgré lui cette mauvaise humeur, ces pensées négatives ont également des conséquences sur notre moral. Heureusement, il existerait un moyen de les chasser.

C'est en tout cas ce qu'ont découvert des chercheur·euses de l'université de Groningue, aux Pays-Bas. Dans une étude publiée dans le Journal of Behavior Therapy and Experimental Psychiatry, iels exposent ainsi "un simple exercice de rééducation de l’esprit” qui peut aider à chasser la mauvaise humeur. Et il s'agit de la rêverie, aussi appelée dans cette étude "l'errance mentale". En effet, comme le précise un article de Psychology Today, il existe "une relation directe entre l'errance mentale et l'humeur", puisque l'esprit peut s'orienter lui-même vers un lieu heureux ou malheureux.

Ainsi, les personnes sujettes à la dépression ont tendance à diriger leur esprit vers des lieux malheureux où elles ne peuvent pas s'empêcher de penser à de mauvaises choses. "Connues sous le nom de rumination, les pensées de l'individu deviennent 'collantes' (elles ne disparaissent pas), se produisent fréquemment, se concentrent sur le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment savoir si vous êtes atteint du trouble affectif saisonnier ?
Manger des pâtes rend heureux selon une étude, mais pourquoi ?
Voici comment repérer un vampire énergétique au travail, selon un expert
Travail : c'est quoi le mentorat inversé qui aide à lutter contre le syndrome de l'imposteur ?
Santé mentale : voici les 7 limites à instaurer si les fêtes vous stressent, selon des thérapeutes