Vous êtes parent d’un nouveau-né ? Voici le nombre d’années durant lesquelles vous dormirez mal

© tatyana_tomsickova/istock

Selon une récente étude, les parents de jeunes enfants – et en particulier les mères - doivent attendre de nombreuses années après la naissance avant de retrouver un niveau de sommeil satisfaisant.

Les parents de nouveaux-nés le savent bien : les premiers mois sont souvent difficiles, et cela tient en grande partie à la fatigue. Parce qu’ils doivent nourrir leur bébé régulièrement, ils se doivent d’être disponibles à toute heure du jour ou de la nuit pour leur donner un biberon ou une tétée. Ce qu’ils savent peut-être moins, en revanche, c’est que ce manque de sommeil va perdurer encore des années après que leur progéniture fera officiellement ses nuits.

C’est la conclusion à laquelle est parvenue une étude menée par des chercheurs de l’université de Warwick (Angleterre) et publiée dans la revue « Sleep ».

Moins de sommeil, et de moins bonne qualité

Cette étude s’appuie sur des données recueillies entre 2008 et 2015 auprès de 2 541 femmes et 2 118 hommes résidant en Allemagne, et qui ont déclaré la naissance d’un premier, deuxième ou troisième enfant pendant la période de l’étude. Les parents ont aussi été invités à évaluer leur satisfaction en matière de sommeil, et à noter le nombre d’heures de sommeil par nuit, en semaine et le week-end.

Sans surprise, les chercheurs ont constaté que la satisfaction et la durée du sommeil des femmes diminuaient fortement après la naissance. L'évaluation de la qualité du sommeil des nouvelles mamans a baissé de 1,53 point sur l'échelle d'évaluation. Elles ont également déclaré avoir dormi 41 minutes de moins après la naissance de leur premier enfant,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi