Être gentil avec les autres est bon pour leur santé (et la nôtre), c’est prouvé

Yura Forrat

S’il fallait vous motiver pour être tout simplement gentil·lle avec les gens qui vous entourent, en voici une excellente. Et elle est validée par la science. Des chercheurs américains ont mené une étude sur l’effet des petites actions de gentillesse sur la santé de celles et ceux qui les reçoivent. Les conclusions de leur étude, publiée en août dans le Journal of Experimental Psychology, et relayée par Marie Claire, montrent que ces actions participent à la meilleure santé mentale de toustes.

Si on vous a déjà aidé à porter votre valise dans les escaliers bondés du métro, qu’on vous a dépanné quelques centimes à la caisse du supermarché ou aidé à ramasser le contenu d’un sac qui s’était renversé, vous connaissez ce sentiment. Le fait de se voir tendre la main par un inconnu de manière complètement désintéressée peut aider à réduire le stress et l’anxiété au quotidien.

Et les bienfaits sont exactement les mêmes pour celles et ceux qui font preuve de gentillesse. En nous sentant utiles et efficaces, nous renforçons notre estime de nous-mêmes et chassons les sentiments négatifs d’impuissance et de désespoir qui s’attachent à l’anxiété et au stress. Des effets psychologiques qui peuvent avoir des impacts sur le corps. Un esprit serein permet notamment au cœur de ne pas s’emballer et donc réduit les risques de maladies cardiovasculaires.

Sur le même sujet ⋙ Quel est ton degré de gentillesse ?Se faire insulter serait aussi violent que de recevoir une "mini gifle", révèle une étude (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une femme détecte la maladie de Parkinson grâce à son odorat et inspire un test de dépistage aux scientifiques
Les tâches domestiques nuiraient davantage à la santé mentale des femmes salariées, selon une étude
Le diabète de type 2 favoriserait les risques de dépression chez les moins de 40 ans
Dépression, anorexie, anxiété : Mel C (Spice Girls) dévoile les retombées de la célébrité sur sa santé mentale
Travail : la reprise vous pèse ? Voici 5 conseils pour la vivre plus sereinement