10 à 45 € d'économie: voici comment marche le "bonus réparation"

La Loi Anti-Gaspillage pour une Économie Circulaire (AGEC), promulguée en 2020 vient de connaître une nouvelle avancée puisque le fond réparation a enfin été dévoilé. Ce sont donc 410 millions d’euros qui vont permettre de favoriser l’économie circulaire en promouvant la réparation des appareils électriques et électroniques, mais sous certaines conditions. Le but ? “augmenter de 20 % le nombre d'appareils électriques et électroniques réparés chaque année en France, de 10 millions à 12 millions d'ici à 2027”, fait savoir Franceinfo.

Réparation : nos astuces pour réparer son électroménager

Les ménages vont pouvoir bénéficier d’une réduction sur leur facture pour la réparation de certains appareils électroménagers via un "bonus réparation" mis en place à partir du 15 décembre prochain. Ainsi, entre 10 € et 45 € seront déduits sur le paiement de la réparation de certains biens.

Tous les appareils ne sont pas concernés. Seuls “les appareils électriques achetés en France, qui ne seront plus couverts par les garanties légales des fabricants ou commerciales, y compris les extensions de garantie, ni par une assurance” pourront bénéficier du bonus, peut-on lire sur le site Ecosystem.eco.

Et selon le type d’appareil, la réduction sera plus ou moins importante. Par exemple, “il s'élèvera à 10 euros pour une machine à café, 25 euros pour un lave-linge (soit "25 % du coût de réparation") et 45 euros pour un ordinateur portable”, explique Nathalie Yserd, directrice générale d'Ecosystem, chargée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite