Les 10 astuces d’un nutritionniste pour ne pas prendre de poids durant les repas de fêtes

Elsa Rouden
·2 min de lecture

Les repas de fêtes peuvent-ils vraiment avoir une influence sur notre silhouette ? Quels aliments adopter et, surtout, comment les déguster pour ne pas cumuler les excès ? On a demandé à Mathieu Bourgeois, nutritionniste chez LaSèche, de nous livrer ses astuces de pro.

Ne pas s’inquiéter outre mesure

Peut-on vraiment grossir à cause de quelques repas de fêtes ? Pas vraiment, selon le nutritionniste. « Pour une personne en bonne santé (qui ne souffre pas de la thyroïde ou de stress aigu, par exemple) la prise de poids est généralement due à un excédent calorique prolongé sur une période plus ou moins longue ». Si on note une légère variation sur la balance, pas de panique, donc ! Tout devrait rentrer dans l’ordre durant les jours qui suivent les fêtes, si on adopte à nouveau une alimentation équilibrée. Pas question de trop se priver avant les repas de fêtes, toutefois, au risque de compenser le manque par des portions déraisonnables durant les ripailles.

Être particulièrement attentif à ses sensations

« Ne pas manger à outrance passe par l’écoute de soi », insiste Mathieu Bourgeois. On fait donc confiance à son organisme en prenant garde à ses sensations pendant les repas de fêtes – il ne s’agit pas d’une compétition de celui qui mange le plus – mais également après. « Généralement, à la suite d’un repas d’excès, le corps n’a pas très faim le lendemain. Et c’est tout à fait normal car vous lui apportez beaucoup plus que d’habitude », assure le nutritionniste. On attend donc cette sensation pour se nourrir à nouveau, sans se forcer à manger si l’on n’en ressent pas le besoin.

A découvrir également : Quels sont les fromages les moins (et les...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi