10 livres d’autrices à conseiller aux hommes, d’après le Women’s Prize for Fiction

Le prix littéraire britannique Women's Prize for Fiction, qui récompense tous les ans des romans écrits par des femmes, a établi la liste des 10 livres d'autrices à conseiller aux hommes, avec l'aide d'internautes.Les hommes ne lisent presque qu’exclusivement des hommes, comme nous l’apprenait MA Stieghart dans son livre « The Authority Gap », paru en juillet 2021. Pour l’ouvrage, cette dernière a commandé une étude à Nielsen Book Research, selon laquelle seuls 19% des lecteurs des 10 autrices anglophones les plus lues (Jane Austen, Margaret Atwood, Danielle Steel…) sont des hommes. S’ils lisent peu d’ouvrages écrits par des femmes, ils lisent aussi peu d’histoires au féminin, puisque les femmes sont 4 fois moins représentées qu’eux dans la littérature, d’après une étude publiée en mai dernier.Lire aussi >> Témoignages : comment lire des livres écrits par des femmes a changé leur viePour y remédier, le Women’s Prize for Fiction, prix littéraire britannique, a lancé une campagne de votes en mai. Ils ont demandé aux internautes de voter pour les « lectures essentielles pour les hommes, par les femmes » parmi une sélection de 60 titres, et ont recueilli 20 000 votes. « La Servante écarlate » en première placeLe livre le plus plébiscité est « La Servante écarlate » de Margaret Atwood, que beaucoup connaissent depuis qu’il a été adapté en série. L’écrivaine a réagi à cette première place : « Il était courant pour moi d’entendre des hommes me dire ‘Ma femme adore vos livres’… Un compliment à double tranchant. » Avant de commenter : « ‘La Servante Écarlate’ ne représente pas un duel entre hommes et femmes. C’est à propos du totalitarisme –ce n’est pas un paradis pour tous les hommes, comme n'importe quel régime totalitaire. Tous les totalitarismes contrôlent les femmes de manières différentes, en rapport avec la reproduction. Prenez note de ce qu’il se passe aux États-Unis : la revendication possessive de l’État sur les corps des femmes affectera aussi les hommes. »Dans le top 10, on trouve aussi de l’autrice féministe Chimamanda Ngozi Adichie, mais aussi des classiques comme « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » de Harper Lee, ou encore « La couleur pourpre » d’Alice Walker, admirée par l’icône féministe Gloria Steinem. « L’autre moitié de soi » de Brit Bennett, qui a fait partie de la sélection du dernier Grand prix des lectrices ELLE, y figure aussi.Voici 10 livres à conseiller aux hommes, d'après le Women's Prize for Fiction

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles