10 remèdes venus d’ailleurs qui nous veulent du bien

Originaire de Chine, cet onguent est composé de plantes et d’huiles essentielles. Anti-inflammatoire et antalgique, il soulage les douleurs musculaires et articulaires, liées ou non au sport, et dégage les voies respiratoires.

Je l’utilise comment ? En version rouge, riche en camphre aux propriétés analgésiques, il sert à masser les zones douloureuses. En version blanche, avec de l’eucalyptus aux propriétés expectorantes, il s’utilise aussi par voie externe, sur la zone concernée (gorge, sinus, bronches).

Tout droit arrivée du Mexique, cette plante a de grandes feuilles qui expriment un gel clair " aux propriétés émollientes, hydratantes et adoucissantes ", précise Marianne Houart-Bugnicourt. Ce dernier accélère la cicatrisation de la peau en cas de brûlure, de petite plaie, d’eczéma ou de psoriasis.

Je l’utilise comment ? Choisissez-le avec le moins d’ingrédients possible et appliquez-le directement sur les zones agressées, en massages légers.

Ce natif de Nouvelle-Zélande dispose d’un indice UMF (Unique Manuka Factor). Plus il grimpe, plus le miel regorge de composants antibactériens. Il est actif en cas de peau abîmée, d’infections ORL mais aussi " comme protecteur de la muqueuse gastrique ", indique Marianne Houart-Bugnicourt.

Je l’utilise comment ? Privilégiez les miels de manuka bio d’indice UMF 10 ou plus. Pour neutraliser les infections gastro-intestinales, on en ingère une cuillerée à café trois à quatre fois par jour avant les repas.

Cette épice d’Inde et d’Asie du Sud-Est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite