10 séries singulières passées sous les radars en 2020

Alexandre Buyukodabas
·1 min de lecture

The Goes Wrong Show, du Mischief Theatre

Revisitant sur scène des genres populaires (l'horreur, l'espionnage, le procès…), une mauvaise troupe de théâtre tente de garder la face alors que tout s'effondre autour d'eux : décors en carton-pâte, effets spéciaux ratés et techniciens dans le champ s'accumulent dans cette anthologie filmée en direct et en public. Hilarante et implacable de précision burlesque, cette mécanique de chaos laisse filtrer l'émotion à travers les efforts déployés par cette bande de bras cassés pour que le spectacle continue, malgré tout.

Sur Amazon Prime Video

Black Dynamite : The Animated Series, de Byron Minns, Scott Sanders et Michael Jai White

Dans le champ en pleine ébullition des séries d'animation pour adultes, Black Dynamite exprime sa singularité en reprenant les codes de la Blaxploitation, ce sous-genre cinématographique des années 70 qui a revalorisé l'image de la communauté afro-américaine à travers des séries B joyeusement stéréotypées. Inscrits dans le prolongement du long-métrage éponyme sorti en 2009, ses épisodes plongent le justicier et ses acolytes dans des (més)aventures parodiques et débridées où s'invitent des célébrités telles que Michael Jackson, Bob Marley, ou Richard Nixon en bad guy récurrent.

Detectorists, d

Lire la suite sur lesinrocks.com