12 conseils pour protéger son mimosa du froid

La Rédaction Mon Jardin Ma Maison
·1 min de lecture

Bien que certaines variétés de mimosa puissent survivre à des hivers très frais, d’autres peuvent avoir besoin d’être protégées. Qu’il soit planté directement en pleine terre ou qu’il soit cultivé en pot, voici 12 conseils pour protéger son mimosa du froid.

Mimosa en pot : le protéger du froid

Un mimosa cultivé en pot demande plus d’attention en hiver, car il est plus fragile. Pensez à protéger les pots en multipliant les épaisseurs de voile d’hivernage ou de toile de Jute. Si vous n’avez pas la possibilité de l’installer dans une véranda ou dans un endroit clos, éclairé et frais, posez un voile d’hivernage sur la partie aérienne du mimosa. Cependant, lorsque les températures sont plus clémentes, pensez à aérer cette partie en ouvrant le haut du voile d’hivernage. Enfin, même en hiver, un mimosa en pot doit être arrosé toutes les semaines.

Mimosa en pleine terre : le protéger en fonction des régions

Si votre mimosa est planté en pleine terre, le climat sera le seul élément qui dictera les protections à lui apporter. En effet, les régions plutôt douces comme le littoral méditerranéen ou atlantique offrent la possibilité au mimosa de passer l’hiver sans grande protection. En revanche, s’il est planté dans une région plutôt fraîche, il faudra pailler le sol d’une couche épaisse de feuilles mortes ou de paillis traditionnel. Le tout est de protéger le point de greffe du mimosa.

A LIRE EGALEMENT