Nos 12 conseils pour tailler un laurier-rose

·1 min de lecture

Incontournable, cet arbuste méditerranéen apporte le soleil dans tous les jardins. Avec un feuillage imposant et des fleurs généreuses, le laurier-rose est une plante unique et charmante. Pour l’entretenir correctement, il est important d’effectuer une taille. Découvrez les 12 bons gestes à suivre.

Laurier-rose : pourquoi faut-il absolument le tailler ?

Comme chez les autres arbres et arbustes, une taille permet d’améliorer, voire d’assurer, la prochaine floraison ainsi qu’une belle croissance et d’éviter les maladies. Pour le laurier-rose, elle est nécessaire et à réaliser que dans certains cas. Vous ne devez pas couper les branches d’un laurier-rose de moins de 5 ans, au risque de ne plus le voir fleurir. En pot, la taille s’effectue tous les 2 ans, et tous les 6/7 ans quand il est en terre. Néanmoins, un rabattage peut s’avérer important si votre laurier-rose est abîmé ou trop encombrant.

Comment bien tailler un laurier-rose ?

Vous l’aurez compris, la taille du laurier-rose ne se pratique pas trop fréquemment. L’arbuste risquerait de ne pas repartir l’année suivante. Aussi, elle n’est pas trop sévère : cela éliminerait les bourgeons. Il est donc essentiel de connaître les bons gestes.

  • La règle des 1/3 : taillez un tiers du laurier-rose et 1/3 des tiges.

  • Retirez les tiges au ras du sol, elles sont fines mais affaiblissent la plante.

  • Respectez la fréquence de taille, sauf cas exceptionnel.

  • Rabattez si l’arbuste a été exposé au gel ou s’il est vieux en coupant les branches âgées au centre, et le reste à 50 cm du sol.

À LIRE ÉGALEMENT :

Comment rajeunir un vieux laurier-rose par la taille ?

Laurier-rose : 24 erreurs à ne pas faire pour bien l’entretenir

Pucerons jaunes sur laurier-rose : comment s’en débarrasser ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles