“12 coups de midi” : Éric, le maître de midi, taclé par Paul sur le plateau... les internautes s'enflamment !

Les fans de Paul ont de quoi être ravis ! Vendredi 6 mars 2020, l’ancien champion des 12 coups de midi est venu rendre une visite surprise à Jean-Luc Reichmann sur le plateau de TF1. L’occasion de savoir ce qu’il devient depuis son élimination du jeu télévisé le 10 octobre 2019. Le jeune candidat aux 153 participations, atteint du syndrome d’Asperger, a finalement repris ses études d’Histoire. Mais il semblerait que le chouchou du public n’ait pas l’intention de repartir de sitôt. Le lendemain, Paul assistait à l’émission dans les gradins. Une nouvelle opportunité d’afficher sa culture impressionnante… mais d’être également remis à sa place par Éric ! Et c’est en prime au sujet d’une question portant sur l’histoire de France, domaine de prédilection de Paul. Mais ce n’est probablement pas de cette façon que le champion en titre pourra remplacer Paul dans le coeur des téléspectateurs. En effet, le nouveau maître de midi agace fortement les internautes, même après qu’une ancienne candidate l’a soutenu à la télévision.

Paul se moque avec humour du maître de midi Éric

Et cela s’est encore vérifié jeudi 12 mars. Après une énième victoire d’Éric face à ses adversaires, vient le coup fatal. À la question “Quelle est la capitale de la Lettonie ?”, le Breton a hésité durant une micro seconde avant de répondre qu’il s’agit de Riga. S’il la réponse est bel et bien correcte, Jean-Luc Reichmann n’a pas pu s’empêcher de faire une réflexion. “Ça va Paul ? Tu penses à quoi quand tu vois Éric qui va chercher quand même fort dans sa mémoire ?”, a-t-il demandé. “Ah oui oui il y va fort, mais je savais qu’il l’avait”, a rétorqué l’ex-maître de midi. C’est alors qu’Éric explique sa brève hésitation : “Je faisais le tri entre Estonie et Lettonie”, s’est-il justifié. Mais Paul n’avait pas l’intention de laisser passer ça ! “Entre Tallinn [Estonie], Riga [Lettonie] et Vilnius [Lituanie], c’est facile Éric quand même…”, a balancé Paul manifestement fier de sa petite pique. Le champion en titre

(...) Cliquez ici pour voir la suite