• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Les 12 coups de midi" : Bruno a-t-il le droit de vendre ses 9 voitures ? Il répond

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il est le plus grand champion d'un jeu télévisé en individuel au monde. Samedi 25 septembre 2021, Bruno Hourcade atteignait le palier symbolique du million d'euros dans l'émission de Jean-Luc Reichmann, Les 12 coups de midi sur TF1. Une cagnotte faramineuse à laquelle s'ajoutent neuf étoiles mystérieuses et une liste interminable de cadeaux dont neuf voitures, neuf télévisions, des tablettes, des scooters, du matériel électronique en tout genre ou encore la PlayStation 5. Le 29 septembre, l'ancien chargé de régie publicitaire à Eurosport de 30 ans, toujours en quête du grand amour, s'est exprimé au sujet de ces gains sur le plateau de Quotidien sur TMC. Bruno a-t-il la possibilité de revendre ses biens sur des sites comme Leboncoin ? Le grand Maître de midi a répondu en toute transparence.

Au total, ce ne sont pas moins de 300.000 euros de cadeaux obtenus depuis son arrivée dans le jeu le 20 janvier. "Vous revendez tout sur Leboncoin ?", a demandé Yann Barthès. Et Bruno Hourcade de répondre avec un petit sourire malicieux : "Pas tout ! Clairement, la PlayStation 5, je l'ai gardée", a d'abord expliqué le Maître de midi. "Mais qu'est-ce que vous faites de neuf bagnoles ?", rétorque l'animateur de TMC. "Déjà, il y en a une pour chaque jour de la semaine. Et après deux en bonus", a répondu Bruno avec humour. "Vous avez droit de les vendre ?", demande Yann Barthès. "Absolument. Tout ce qu'on gagne, on le reçoit et c'est à nous. J'ai le droit de le mettre l'heure d'après sur Leboncoin (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles