Eric, “Les 12 coups de midi” : son premier achat avec ses gains va vous surprendre !

125 participations, ça commence à faire un beau parcours ! Eric, nouveau grand champion des 12 coups de midi, émission animée par Jean-Luc Reichmann, a récemment passé le cap des 600.000 euros de gains et de cadeaux. Lundi 24 mars 2020, il débarquait ainsi tout sourire sur le plateau de l’émission phare de TF1. Et, à la fin de l’émission, il découvrait, enfin, qui se cachait derrière une nouvelle étoile mystérieuse : le comédien, animateur et personnage phare de Fort Boyard Willy Rovelli. Résultat : le candidat repart, en fin d’émission, avec précisément 643.641 euros de gains dans les poches. Mais Eric a-t-il déjà dépensé ses sous ?

"J'ai des goûts très simples"

Lors d’une interview accordée à Femme Actuelle vendredi 13 mars 2020, le nouveau grand champion de l’émission a accepté de se confier à ce sujet. “Non, je n’ai pas encore dépensé mes gains”, commence le candidat. “J’ai de toutes façons des goûts très simples. La seule chose que je me suis offerte pour l’instant, c’est une guitare d’occasion qui m’a coûté moins de 300 euros.” Et de nous glisser, en guise de conclusion : “J’ai un peu de mal à m’habituer à avoir une telle somme d’argent.” Lundi 24 mars, il précisait, dans les colonnes de Télé Star, ce qu'il comptait faire de tout cet argent. “Je vais déménager ou agrandir la maison, offrir quelques voyages à ma famille et surtout assurer les études de mes filles. C'est l'essentiel pour moi”, a déclaré Eric.

En pleine crise du coronavirus, les téléspectateurs ne voient, pour l'instant, pas beaucoup de mesures prises pour limiter la propagation du covid-19. Lors de son entretien avec Femme Actuelle, Eric s’était également confié à ce sujet, assurant qu’à l’époque, il n’y avait pas eu de de tournages annulés ou reportés, simplement de petites précautions mises en place. “Les tournages ont bien lieu, mais dans de bonnes conditions”, nous a-t-il avoué. “Cela signifie des prises de température au début des tournages, dans le but de s’assurer que le public et les candidats

(...) Cliquez ici pour voir la suite