Jean-Luc Reichmann : pourquoi il a décidé de ne pas porter de masque

Depuis plusieurs jours, les fidèles des 12 coups de midi revivent le fabuleux parcours de Paul, ce jeune candidat atteint du syndrome d'Asperger, qui a accumulé 163 victoires et plus de 690 000 euros de gains. Une belle histoire qui a permis au jeune homme de rentrer dans le coeur de nombreux téléspectateurs et de figurer à la troisième place du classement des plus grands maîtres de midi. Un classement en passe d'être d'ailleurs chamboulé par Eric, l'actuel champion. Le Breton qui a dépassé Paul peu avant le confinement s'approche à grands pas pas de la première place, toujours occupée par le très controversé Christian Quesada. En attendant le retour du Morbihannais, Jean-Luc Reichmann a lui repris le chemin des plateaux de tournage. Les enregistrements des Douze coups de midi ont en effet repris dès le premier jour du déconfinement, le 11 mai 2020.

Jean-Luc Reichmann est le seul à ne pas porter de masque

Dans une courte vidéo postée sur son compte Instagram, le compagnon de Nathalie Lecoultre a dévoilé les coulisses des nouvelles conditions de tournage du jeu phare de la mi-journée sur TF1. Téléphone à la main, Jean-Luc Reichmann a parcouru le nouveau décor qui respecte les conditions toujours strictes imposées par les autorités sanitaires. Ça y est, c’est parti, en route pour l'aventure de la première émission. Alors, comme vous pouvez le voir, tout le monde est hyper masqué. On respecte tous les distances les uns des autres. Ici, tout le monde a un masque ", débute l’animateur avant de pénétrer sur le plateau de tournage. "Chacun respecte la distance obligatoire, réglementaire, et moi je vais faire mon entrée sur le plateau. Je n’ai pas de masque mais je suis le seul à ne pas avoir de masque. Là, je vous fait découvrir un petit peu ce nouveau plateau. Nous avons ici toutes les personnes qui nettoient (...). C’est désinfecté de partout et ça, c’est le nouveau décor ", indique-t-il alors qu'on aperçoit le personnel d'entretien astiquer le pupitre de l'animateur. Un décor

(...) Cliquez ici pour voir la suite