“Les 12 coups de midi” : la technique infaillible (et coquine) de la production pour aider Eric

Oublié, Paul et ses 153 participations ? Pas encore. Mais Eric, le nouveau maître de midi, semble bien parti pour rester. Du haut de ses 37 participations et de ses 163.311 euros de gain, l’actuel champion de l’émission de TF1 animée par Jean-Luc Reichmann, Les 12 coups de midi, vole de victoire en victoire. Depuis son arrivée dans le programme, le candidat a ainsi noué une belle complicité avec l’animateur, qui ne s’empêche jamais de le taquiner. Jeudi 26 décembre 2019, Jean-Luc Reichmann s’est ainsi gentiment moqué d’Eric, qui n’arrive pas à regarder la caméra en face lors de la traditionnelle photo d’entrée sur le plateau. “Ce qui me fait beaucoup rire, c’est qu’à chaque fois, Julien, qui est au magnéto et qui est un ami depuis des années, me dit 'C’est rigolo, mais le Breton ne regarde jamais la bonne caméra quand on fait le selfie.'”

⋙ “Les 12 coups de midi” : 5 choses à savoir sur Zette, voix-off de l'émission et fidèle acolyte de Jean-Luc Reichmann

Eric sourit et répond : “Oui, et je viens de voir à l’instant qu’ils ont trouvé le moyen idéal pour que je regarde la bonne caméra.” Jean-Luc Reichmann poursuit avec malice : “Votre épouse étant absente, nous allons filmer une caméra qui vous filme parce que l’on s’est permis de mettre juste dessous Scarlett Johansson… Vous n’allez pas y résister. Parce que l’on n’a jamais le bon regard avec vous !” Un peu gêné, le champion concède : “Eh oui… Je n’y résiste pas [...] Mais c’est un peu l’histoire de ma vie. Je regarde toujours là où il ne faut pas.” Curieux, Jean-Luc Reichmann demande : “C’est quoi cette attirance pour Scarlett Johansson ?” Eric glisse alors timidement : “Oh, écoutez, c’est une sorte de… de rêve.” L’animateur conclut : “Oui, ce qu’on appelle un fantasme, quelque part. Evidemment, dans votre bouche… Il y a le respect de votre épouse et on pense fort à elle.”

A lire aussi : Jean-Luc Reichmann : "12 coups de Noël", affaire Quesada, rôle de sa compagne Nathalie Lecoultre... Il fait le bilan de son année mouvementée

(...) Cliquez ici pour voir la suite