12 shampoings déjaunissants pour éviter le jaune poussin

Votre crinière blonde vire au jaune ? L’une des solutions pour venir à bout de ces reflets indésirables : le shampoing déjaunissant. Conseils et sélection. Lorsque vous sautez le pas de la décoloration, votre belle chevelure à la couleur claire risque inévitablement de virer au jaune. La faute au phénomène d’oxydation qui peut être dû à une exposition prolongée aux ultraviolets (été comme hiver), à une eau trop calcaire ou encore à la pollution. « Elle peut aussi se produire naturellement sans aucun facteur précis en fonction des cheveux et de leur résistance à l’oxydation naturelle », explique Quentin Feynie, responsable de la formation Bumble and bumble France. Avec lui, on fait le point sur une solution de taille pour prévenir et contrer ces reflets disgracieux : le shampoing déjaunissant. Le shampoing déjaunissant, késako ? En plus de prévenir et de redonner de l’éclat et de la lumière aux chevelures blondes et grises, le shampoing déjaunissant – aussi appelé shampoing violet ou bleu en raison des pigments qu’il contient dans sa formule – permet de « contrôler ce qu’on appelle les faux reflets des cheveux gris et blonds », explique l’expert. En effet, les pigments violets permettent de neutraliser les reflets dorés (jaunes) quand les pigments bleus contrebalancent les tons cuivrés (orange). Le shampoing déjaunissant : pour quel type de cheveux ? Selon Quentin Feynie, « le shampoing déjaunissant convient à tous les types de cheveux éclaircis ou décolorés, que ce soit partiellement (balayage, ombré hair, mèches) ou sur toute la chevelure ». Et si, en général, ces types de produits sont destinés à tous les consommateurs désirant entretenir leurs reflets froids, les blonds naturels, les blonds beige, les blonds silver et les nuances grises peuvent également les utiliser. D’ailleurs, même les cheveux non-colorés peuvent en user : « ce n’est pas mauvais, mais en général l’oxydation est beaucoup plus présente sur une teinte de cheveux chimiquement modifiée », précise le coloriste. Quand utiliser un shampoing déjaunissant ?Fini le temps où l’on se contentait d’un shampoing violet par semaine, « pour entretenir son blond désormais, les formules sont adaptées pour un lavage fréquent », indique l’expert. Si besoin, on peut l’utiliser à chaque shampoing mais attention car certains ont tendance à assécher le cheveu. « Certains préfèrent l’utiliser en alternance avec une gamme hydratante par exemple ». Tout dépend de l’intensité des reflets. En complément, il existe d’autres produits pour soigner les cheveux blonds en perte de vitalité tels que des après-shampoings, des soins sans rinçage, des soins thermo-protecteur contre la chaleur et les UV.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles