14-Juillet : que s'est-on du drame qui a causé la mort d'un frère et d'une sœur lors du feu d’artifice de Cholet ?

Venus assister au feu d’artifice de Cholet, en Maine-et-Loire, un petit garçon de 7 ans et sa sœur de 24 ans, ont trouvé la mort, jeudi 14 juillet 2022. Selon le procureur de la République d’Angers, Eric Bouillard, ils se trouvaient près du stade de foot de Cholet, à une trentaine de mètres du lieu de tir du feu d’artifice lors du drame. Comme l’a rapporté Ouest France, vendredi 15 juillet 2022, une troisième personne de la même famille est dans un état grave et a été transférée dans un service pour grands brûlés. Interrogé sur les circonstances de l’accident, Eric Bouillard a évoqué un accident de tir. Laurent Picard, venu assister au feu d’artifice avec ses filles de 8 et 13 ans, a assisté à l’accident. Pour l’AFP, le lendemain du drame, il a indiqué : "J’étais à 5/6 mètres de l’explosion avec mes deux filles, j’ai reçu des étincelles et senti la chaleur du souffle. Heureusement, là où j’étais placé, j’ai servi de bouclier à mes filles en quelque sorte." Sous le choc, ce père de famille a ajouté : "Ça criait partout, c’était un peu la panique. J’ai mis les filles à l’abri. Ça aurait pu être nous ! Je suis profondément impacté et touché par ces deux décès et le blessé grave."

Vendredi 15 juillet 2022, le maire de Cholet, Gilles Bourdouleix, a déclaré à France Info : "Le public était à un endroit habituel autour du bal populaire et là, il y avait apparemment des personnes à proximité du stade. Les personnes chargées de la sécurité - d'après ce qu'on m'a dit - auraient demandé aux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles