14 juillet : ces villes qui vont interdire les feux d'artifice

Pourra-t-on voir un feu d'artifice dans le ciel pour le 14 juillet ? Plusieurs départements du Sud (Gard, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône) ont décidé d'annuler les spectacles pyrotechniques prévus pour la Fête nationale. La raison ? Les risques d'incendie dus à la sécheresse et aux fortes chaleurs. L'année dernière, de nombreux feux d'artifice avaient déjà été annulés à cause de la crise sanitaire.

Dans le Gard, les incendies se déclarent un peu partout sur le territoire du département à cause de la sécheresse et du mistral. Pour protéger les Nîmois, le maire a décidé d'annuler le feu d'artifice tiré depuis les Jardins de la Fontaine. "D'abord pour soutenir les pompiers nîmois et gardois qui sont en train d'éteindre le feu dans le Haut Gard. Et la deuxième raison aussi, bien sûr, pour protéger les Nîmois qui ont des maisons autour des Jardins de la Fontaine. On ne peut pas prendre le risque de mettre le feu aux collines de la ville de Nîmes", explique Richard Flandin, adjoint à la commune en charge des aménagements urbains, sur Franceinfo.fr.

Mais Nîmes n'est pas la seule commune du Gard à avoir pris cette décision. Les feux d'artifice ne seront pas tirés non plus à Saint-Jean-du-Gard, Anduze, La Grand-Combe, Le Vigan, Vergèze ou encore Vézénobres. D'après la ministre déléguée en charge des collectivités territoriales, Caroline Cayeux, une décision plus globale devrait même bientôt être prise à l'échelle du département. Dans les Alpes-Maritimes, le même sort est réservé aux habitants (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles