17 mesures qui pourraient changer les vie des femmes

© Rawpixel / iStock

Lancée à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes le 8 mars, la « Grande Cause Stop #InégalitésFemmes » initiée par Make.org appelait les citoyens à soumettre leurs meilleures idées pour l’égalité femmes hommes et à voter pour les plus pertinentes. 19 mesures ont été retenues. Les voici.

Disparités salariales, précarité, répartition des tâches ménagères, violences sexuelles et sexistes… La crise sanitaire liée au Covid-19 a renforcé les inégalités femmes/hommes en France.

Du 7 mars au 18 mai, la plateforme Make.org a invité les Français à proposer des solutions concrètes afin que chacun d’entre nous puisse aider à réduire ces inégalités.

Résultat : 258 187 personnes ont participé à cette consultation, 2 193 propositions ont été soumises et 17 d’entre elles ont été retenues.  Le magazine ELLE, engagé aux côtés de Make.org pour la « Grande Cause #Inégalités Femmes » vous propose de découvrir les 17 mesures que vous avez validées. Chacune a recueilli au moins 74% de votes favorables.

  • Il faut sensibiliser dès le plus jeune âge aux notions de “charge mentale”, de pression émotionnelle et de violences physiques/psychologiques”.

 

  • Il faut rappeler que les vêtements n’ont rien à voir avec les viols et que le seul moyen d’y faire face est l’éducation.

 

  • Il faut améliorer l’éducation notamment pré-bac, sur l’impact des femmes dans l’art, la culture, l’histoire et les sciences.

 

  • Il faut montrer aux filles dès le plus jeune âge qu’elles peuvent accéder à tous les métiers, en déconstruisant les stéréotypes.

 

  • Il faut garantir un accès numérique et physique facile à tous les services d’aide et d’accompagnement des personnes victimes de violences.

 

  • Il...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles