20 conseils pour vieillir en pleine forme

1/ Je renforce mon immunité

Un système immunitaire fort est mieux armé face aux infections et maladies. Pour le fortifier jour après jour, pensez phytothérapie avec l’échinacée, une plante stimulante aux effets validés (des gouttes ou comprimés à laisser fondre dans la bouche). Des essais ont démontré que le contact avec les muqueuses assurait une action plus efficace de ses molécules. Cure préventive : 4 ml de teinture mère (en pharmacie) 2 fois par jour pendant 1 mois, puis 1 semaine chaque mois.

2/ Je fais battre mon cœur

La Fédération française de cardiologie (FFC) recommande ce tiercé gagnant pour préserver son cœur des 400 décès par jour liés aux maladies cardiovasculaires (infarctus, AVC, embolie pulmonaire…) : arrêter de manger trop gras et trop salé, faire de l’exercice quotidiennement, cesser de fumer et ne jamais reprendre. Infos et conseils pour y parvenir sur fedecardio.org.

3/ Je nourris mon cerveau

L’alimentation anti-âge, ça marche vraiment ! Notamment pour prévenir la dégénérescence cérébrale avec des nutriments fondamentaux : les acides gras oméga-3 (huiles de colza, de cameline, poissons gras, graines de lin, de chia) qui aident à la communication entre les neurones ; les protéines (œuf, viandes maigres, volaille...) qui permettent, via leurs acides aminés essentiels, la fabrication des neuromédiateurs ; le calcium (laitages, légumes verts…) et la vitamine D (huile de foie de morue, jaune d’œuf…), très impliqués dans les fonctions cognitives des deux zones clés du cerveau, le cortex et l’hippocampe : et la vitamine B12 (viandes, abats, crustacés, poissons gras), dont la carence paraît être un facteur de risque de développer la maladie d’Alzheimer.

4/ J’entretiens ma mémoire

Les scientifiques ont montré que la routine est une tueuse de neurones. Pour limiter la casse, une activité cérébrale soutenue réduit les risques de développer Alzheimer. Les mots croisés et le sudoku, c’est bien, mais rien de tel que de bousculer le cerveau et ses habitudes via des

(...) Cliquez ici pour voir la suite