“Plus de 20 fellations par jour” : le témoignage bouleversant d’une victime de viol conjugal

Elle décrit l'enfer. Invitée sur le plateau de l'émission Ça commence aujourd'hui, diffusée sur France 2, le lundi 13 juin 2022, Nadège 39 ans a voulu témoigner sur les violences conjugales et sexuelles dont elle a été victime pendant de nombreuses années par son conjoint et père de son enfant. La jeune femme, encore très émue, est revenue sur son quotidien horrifiant et sur les sévices sexuels dont elle a été victime : "Les actes de viol, ce n'est pas que la pénétration. Moi j'ai été forcée à des fellations parfois plus de 20 par jour, sans prévenir : je suis en train de cuisiner, il baisse son pantalon, il prend la tête... Il prend, il se sert. Tout simplement. C'est quotidien, tout le temps, plusieurs fois par jour. Il vous empêche de dormir, plus la journée... Parfois on dit 'non' parce qu'on a la force de dire 'non'. Mais le 'non', il ne l'entend pas, il ne le comprend pas", confie-t-elle. Si parfois, elle a eu la force de s'opposer à lui, Nadège explique que souvent, elle se taisait : "Ou on ne dit rien parce que ça ne sert à rien. Pour notre tranquillité, ce n'est pas qu'on accepte, c'est juste pour que ça aille plus vite parce que si on dit 'non' ce sera pire".

Ces violences sexuelles, elle les a également vécues lorsqu'elle était enceinte. En effet, Nadège livre alors un témoignage glaçant : "Les pires souvenirs, c'est chaque jour que je vivais avec lui. Après il y a une scène particulière, parce que j'étais enceinte de huit mois où là, c'est lui qui est parti se coucher, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles