Plus de 20 % de la Terre auraient été érodés par les impacts cosmiques lors de sa formation !

Si le nombre d’exoplanètes découvertes ne cesse d’augmenter, les exemples présentant des caractéristiques proches de celles de la Terre restent cependant très rares. Cette apparente rareté est-elle liée aux difficultés à détecter ces petites planètes rocheuses ? Ou la Terre présente-t-elle certaines spécificités dans la façon dont elle s’est formée ?

Il est vrai que les processus menant à la formation des planètes sont encore mal connus. Plusieurs études récentes pointent d’ailleurs le fait que la composition actuelle de la Terre ne correspond pas exactement avec ce à quoi l’on devrait s’attendre si la planète s’était uniquement formée par accrétion de météorites rocheuses primitives (chondrites).

Une naissance dans le chaos des collisions entre planétésimaux

Jusqu’à présent, le modèle préféré pour expliquer la formation des planètes rocheuses fait en effet majoritairement intervenir des collisions. Et cela a commencé dès l’effondrement du disque solaire, composé de poussières et de gaz. Outre le Soleil, de nombreux petits corps planétaires, appelés planétésimaux, se sont formés par accrétion de ce matériel. En se percutant, ces nombreux planétésimaux ont donné naissance à des objets de plus en plus gros, jusqu’à la formation des différentes planètes rocheuses qui caractérisent la partie interne du Système solaire.

Disque de poussière et de gaz à l'origine du Soleil et des planètes de notre Système solaire. © Nasa, JPL, Caltech, T. Pyle
Disque de poussière et de gaz à l'origine du Soleil et des planètes de notre Système solaire. © Nasa, JPL, Caltech, T. Pyle

Ce processus de formation requiert un nombre phénoménal de collisions. Un mécanisme favorisé par l’augmentation croissante de l’attractivité gravitationnelle des protoplanètes, en lien avec leur croissance. C’est le moment des impacts géants, tels celui qui mena à la formation de la Lune. Cette période d’intenses bombardements des jeunes planètes a été critique pour le modelage du Système solaire tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Mais quel a été l’impact de ces collisions sur la composition chimique des planètes rocheuses ? Pour...

> Lire la suite sur Futura