20 ustensiles pour une cuisine zéro déchet et déco

Si l’envie d’une vie plus saine, de moins polluer et de réduire nos déchets du quotidien se fait de plus en plus grande, pas simple de franchir le pas. Voici une sélection d’indispensables et de gadgets pour aborder une transition green plus douce, fun mais toujours ultradéco.Ancrés dans nos habitudes de consommation, voire de surconsommation, il est pourtant important de réduire notre impact environnemental. Même si le nombre de déchets ménagers ne cesse de diminuer depuis presque trente ans, à en croire l’Ademe, passant de 365 kg par an et par habitat en 1993, à 254 kg en 2017, la tendance doit se poursuivre. Car, en plus des résidus issus des emballages de nos achats, d’autres, invisibles pour nous, viennent s’ajouter. Des déchets induits inévitablement de la réalisation de nouveaux objets. Et si pour tenter de stopper cet engrenage, on osait déjà être plus écoresponsables dans notre cuisine ? Quoi de mieux alors, que de trouver des alternatives au plastique. Des solutions ludiques, déco et surtout sans prise de tête afin de limiter produits jetables et accumulations en tout genre. On débute alors cette aventure par un grand nettoyage pour s’alléger du superflu.Les basses pour une cuisine zéro déchetPour une cuisine plus écolo, on commence par faire le tri dans nos placards, réfrigérateurs et plans de travail. Objectif : une cuisine minimaliste. Ainsi, il sera plus aisé de lister ce qu’on possède déjà et d’éventuellement retrouver des choses oubliées au fin fond d’une armoire. Qui n’a jamais racheté un accessoire ou un produit qu’il croyait à tout jamais perdu ? Vaisselle, électroménager, ustensiles, épices et autres douceurs ou aident alimentaires se doivent d’être à portée de vue si l’on veut facilement s’en servir. On ne conserve donc que l’indispensable. Bien évidemment, dans cette optique on ne jette rien. Tout de ce qui est en bon état pourra être offert à des associations, revendu afin d’encourager l’économie circulaire ou détourné pour leur offrir une seconde vie.A lire aussi >> Déco : réenchanter sa maison sans se ruiner Les indispensables d’une cuisine écolo…Parmi, les indispensables d’une cuisine plus green, bocaux et bouteilles en verre font la course en tête. Alors, à la maison, comme pendant à la gourde nomade, on opte pour une carafe filtrante et des filtres à café et thé réutilisables. Côté boissons toujours, machines à eaux gazeuses ou pressoirs à lait végétal, trouveront leur place dans un petit coin. Aux ustensiles en plastiques, parfois fragiles ou difficiles d’entretien, on leur préfère le bois, le verre ou l’inox. Au moment des courses, sacs pour le vrac, cabas en coton ou chariots en toile deviendront nos meilleurs alliés pour éviter les sacs plastiques qui terminent inévitablement dans les océans. A l’heure des repas, le « fait maison » va prendre le pas sur les aliments ultra-transformés. Des préparations que l’on pourra agrémenter d’herbes fraîches ou de mini-légumes récoltés avec l’aide de notre potager d’intérieur. Épluchures, fanes et pépins pourront ensuite être plantés donnant lieu à un potager perpétuel ou venir alimenter un composteur d’appartement, offrant un humus riche en engrais pour booster nos plantes.La tendance de l’upcyclingEn plus du compost et des sacs de courses, d’autres gestes, plus récents, commencent à s’installer chez nous. Si l’on pratique déjà l’upcycling, sans même le savoir, en gardant nos contenants en verre pour y stocker légumineuses, sucre, farine ou les muer en pots à ustensiles ou crayons, on peut aller encore plus loin. Il est désormais possible de recycler vêtements trop petits, collants filés ou chutes de tissus. En un tour de main, ces textiles échappent à la déchèterie pour reprendre du service dans la cuisine. Exit le traditionnel film alimentaire et place bee wrap, une protection réutilisable en coton enduite de cire d’abeille, qui aide à la conservation de certains aliments et facile à réaliser. Une activité à faire en famille, comme le tissage des tawashi, l’éponge zéro déchet venue tout droit du Japon.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles