200 salariés français vont être licenciés et remplacés par une intelligence artificielle

La révolution de l'intelligence artificielle (IA) continue à faire du grabuge dans le monde de l’emploi. Alors qu’une étude de la Goldman Sachs prévoyait en mars dernier la suppression de 300 millions d’emplois dans le monde à cause du développement de l'IA, le bouleversement commence en France. L'entreprise internationale Onclusive, spécialisée dans la veille médiatique et dans la conception de revues de presse, a en effet annoncé un plan social sans précédent sur le territoire, impliquant le licenciement de plus de 200 salariés en faveur de l'IA.

Sur les 383 employés de l'entreprise basée à Courbevoie (Hauts-de-Seine), 217 perdront leur emploi entre janvier et juin 2024, rapporte Le Point. Une décision qualifiée de "catastrophe humaine en préparation" par un syndicat de l'entreprise, selon Libération. Au micro de RTL, un délégué syndical s’insurge : “Des gens sont là depuis vingt ans.” Pour lui, il est regrettable de mettre au placard ces personnes aux “métiers très spécialisés”.

Chez Onclusive, les salariés sont principalement engagés dans la rédaction de revues de presse pour une clientèle variée, allant d’entreprises du CAC 40 à des ministères ou à des services publics français. Rachetés par le fonds d’investissement américain Symphony Technology Group (STG) en 2022, ils fournissaient jusqu’en février dernier du contenu à la Commission européenne. Pas de quoi faire fléchir la nouvelle direction, qui assume son choix. Pour le groupe, il est nécessaire de se réinventer… pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite