1 / 7

La tendance cheveux bouclés

Les cheveux bouclés selon Fabio Salsa

En 2018, les boucles font un retour en force !

Les tendances, ça va, ça vient. Après une longue période où l’on voulait toutes des cheveux lisses, les boucles ont de nouveau la cote. Et attention, on ne parle pas de simples petites ondulations : vive les boucles naturelles, rebondies et complètements folles !

L’époque où il nous fallait absolument des cheveux-lisses-comme-des-baguettes ? Révolue ! Mesdames, mesdemoiselles, rangez vos fers à lisser ! A en croire les dernières tendances mises en avant par les coiffeurs, ce sont les boucles qui ont de beaux jours devant elles. A tel point que même la permanente risque de revenir au goût du jour…

Que ce soit chez Franck Provost, Jean-Louis David ou Fabio Salsa, les boucles naturelles sont au rendez-vous. Oubliez les ondulations, réalisées à partir de boucles faites au fer à boucler puis défaites aux doigts : ici, on parle de vraies boucles. Volumineuses, rebondies, naturelles… Et surtout pas disciplinées !

Vous avez les cheveux naturellement bouclés ? Pour arriver à ce résultat, on zappe la mousse, qui dessèche la fibre capillaire, au profit des masques et des huiles qui vont nourrir en profondeur et apporter du rebondi. On privilégie le séchage au diffuseur de chaleur pour bien former les boucles, et une fois secs : les peignes et brosses sont à bannir. Le matin : un coup de spray (mélangez un tiers d’après-shampoing, deux tiers d’eau dans un flacon), on replace avec les doigts, et voilà le travail !

Vous avez les cheveux lisses ? Il va falloir vous lever tôt pour créer ces boucles au fer à boucler… La permanente, si populaire il y a une ou deux décennies, vaut-elle le coup ? Oui, à condition de la faire réaliser chez un pro (pas question de jouer les apprentis coiffeurs !), et d’enchaîner les masques et les soins. On ne va pas se mentir, cette technique utilise un procédé chimique qui abîme profondément les cheveux. Attention en revanche si vous avez les cheveux décolorés ou fragilisés : la permanente n’est peut-être pas pour vous…

A LIRE AUSSI

> La permanente : comment dompter les cheveux sauvages…
> Cheveux bouclés : comment réussir à les dompter ?
> Comment prendre soin de mes cheveux bouclés, frisés, crépus ?

 


L’époque où il nous fallait absolument des cheveux-lisses-comme-des-baguettes ? Révolue ! Mesdames, mesdemoiselles, rangez vos fers à lisser ! A en croire les dernières tendances mises en avant par les coiffeurs, ce sont les boucles qui ont de beaux jours devant elles. A tel point que même la permanente risque de revenir au goût du jour…

Que ce soit chez Franck Provost, Jean-Louis David ou Fabio Salsa, les boucles naturelles sont au rendez-vous. Oubliez les ondulations, réalisées à partir de boucles faites au fer à boucler puis défaites aux doigts : ici, on parle de vraies boucles. Volumineuses, rebondies, naturelles… Et surtout pas disciplinées !

Vous avez les cheveux naturellement bouclés ? Pour arriver à ce résultat, on zappe la mousse, qui dessèche la fibre capillaire, au profit des masques et des huiles qui vont nourrir en profondeur et apporter du rebondi. On privilégie le séchage au diffuseur de chaleur pour bien former les boucles, et une fois secs : les peignes et brosses sont à bannir. Le matin : un coup de spray (mélangez un tiers d’après-shampoing, deux tiers d’eau dans un flacon), on replace avec les doigts, et voilà le travail !

Vous avez les cheveux lisses ? Il va falloir vous lever tôt pour créer ces boucles au fer à boucler… La permanente, si populaire il y a une ou deux décennies, vaut-elle le coup ? Oui, à condition de la faire réaliser chez un pro (pas question de jouer les apprentis coiffeurs !), et d’enchaîner les masques et les soins. On ne va pas se mentir, cette technique utilise un procédé chimique qui abîme profondément les cheveux. Attention en revanche si vous avez les cheveux décolorés ou fragilisés : la permanente n’est peut-être pas pour vous…

A LIRE AUSSI
> La permanente : comment dompter les cheveux sauvages…
> Cheveux bouclés : comment réussir à les dompter ?
> Comment prendre soin de mes cheveux bouclés, frisés, crépus ?

 

 

Les tendances, ça va, ça vient. Après une longue période où l’on voulait toutes des cheveux lisses, les boucles ont de nouveau la cote. Et attention, on ne parle pas de simples petites ondulations : vive les boucles naturelles, rebondies et complètements folles !

L’époque où il nous fallait absolument des cheveux-lisses-comme-des-baguettes ? Révolue ! Mesdames, mesdemoiselles, rangez vos fers à lisser ! A en croire les dernières tendances mises en avant par les coiffeurs, ce sont les boucles qui ont de beaux jours devant elles. A tel point que même la permanente risque de revenir au goût du jour…

Que ce soit chez Franck Provost, Jean-Louis David ou Fabio Salsa, les boucles naturelles sont au rendez-vous. Oubliez les ondulations, réalisées à partir de boucles faites au fer à boucler puis défaites aux doigts : ici, on parle de vraies boucles. Volumineuses, rebondies, naturelles… Et surtout pas disciplinées !

Vous avez les cheveux naturellement bouclés ? Pour arriver à ce résultat, on zappe la mousse, qui dessèche la fibre capillaire, au profit des masques et des huiles qui vont nourrir en profondeur et apporter du rebondi. On privilégie le séchage au diffuseur de chaleur pour bien former les boucles, et une fois secs : les peignes et brosses sont à bannir. Le matin : un coup de spray (mélangez un tiers d’après-shampoing, deux tiers d’eau dans un flacon), on replace avec les doigts, et voilà le travail !

Vous avez les cheveux lisses ? Il va falloir vous lever tôt pour créer ces boucles au fer à boucler… La permanente, si populaire il y a une ou deux décennies, vaut-elle le coup ? Oui, à condition de la faire réaliser chez un pro (pas question de jouer les apprentis coiffeurs !), et d’enchaîner les masques et les soins. On ne va pas se mentir, cette technique utilise un procédé chimique qui abîme profondément les cheveux. Attention en revanche si vous avez les cheveux décolorés ou fragilisés : la permanente n’est peut-être pas pour vous…

A LIRE AUSSI

> La permanente : comment dompter les cheveux sauvages…
> Cheveux bouclés : comment réussir à les dompter ?
> Comment prendre soin de mes cheveux bouclés, frisés, crépus ?

Les tendances, ça va, ça vient. Après une longue période où l’on voulait toutes des cheveux lisses, les boucles ont de nouveau la cote. Et attention, on ne parle pas de simples petites ondulations : vive les boucles naturelles, rebondies et complètements folles !

L’époque où il nous fallait absolument des cheveux-lisses-comme-des-baguettes ? Révolue ! Mesdames, mesdemoiselles, rangez vos fers à lisser ! A en croire les dernières tendances mises en avant par les coiffeurs, ce sont les boucles qui ont de beaux jours devant elles. A tel point que même la permanente risque de revenir au goût du jour…

Que ce soit chez Franck Provost, Jean-Louis David ou Fabio Salsa, les boucles naturelles sont au rendez-vous. Oubliez les ondulations, réalisées à partir de boucles faites au fer à boucler puis défaites aux doigts : ici, on parle de vraies boucles. Volumineuses, rebondies, naturelles… Et surtout pas disciplinées !

Vous avez les cheveux naturellement bouclés ? Pour arriver à ce résultat, on zappe la mousse, qui dessèche la fibre capillaire, au profit des masques et des huiles qui vont nourrir en profondeur et apporter du rebondi. On privilégie le séchage au diffuseur de chaleur pour bien former les boucles, et une fois secs : les peignes et brosses sont à bannir. Le matin : un coup de spray (mélangez un tiers d’après-shampoing, deux tiers d’eau dans un flacon), on replace avec les doigts, et voilà le travail !

Vous avez les cheveux lisses ? Il va falloir vous lever tôt pour créer ces boucles au fer à boucler… La permanente, si populaire il y a une ou deux décennies, vaut-elle le coup ? Oui, à condition de la faire réaliser chez un pro (pas question de jouer les apprentis coiffeurs !), et d’enchaîner les masques et les soins. On ne va pas se mentir, cette technique utilise un procédé chimique qui abîme profondément les cheveux. Attention en revanche si vous avez les cheveux décolorés ou fragilisés : la permanente n’est peut-être pas pour vous…

A LIRE AUSSI

> La permanente : comment dompter les cheveux sauvages…

> Cheveux bouclés : comment réussir à les dompter ?

> Comment prendre soin de mes cheveux bouclés, frisés, crépus ?