2020 vue par Remedium : “Les quartiers auraient mérité d’être mis sur un piédestal”

Mathieu Dejean
·2 min de lecture

Christophe Tardieux, 39 ans, alias Remedium quand il dessine, est professeur des écoles à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis). Depuis mars 2019, il publie des portraits d'enseignant·es qui rendent compte d'une profonde crise de la profession : burn-out, dépressions, suicides - à l'instar de Christine Renon, directrice d'une école maternelle, en septembre 2019. Pour briser le silence de l'institution sur ce malaise insidieux, il a publié en septembre Cas d'école : quatorze de ses portraits, sensibles et politiques, qui jettent une lumière crue sur l'univers scolaire et le quotidien des enseignant·es. Après une année tumultueuse, marquée par la gestion erratique de la crise sanitaire et l'assassinat de Samuel Paty, nous l'avons rencontré.

Omerta sur le malaise enseignant

Remedium - Ça a commencé à bouger en 2020. Les suicides de Jean Willot en mars 2019, et de Christine Renon en septembre 2019 ont délié les langues de beaucoup d’enseignants qui subissaient des choses dans leurs métiers. Ils avaient besoin de l’exprimer. Mais du point de vue hiérarchique, rien n’a changé. Il y a une tentative de noyer le poisson et de faire comme s’il ne se passait pas grand-chose. Le ministère a d’ailleurs très peu communiqué sur leurs suicides. Il a fallu attendre la pression populaire pour qu’un vague communiqué soit publié. Ça a été très léger.

Cas d’école

Beaucoup d’enseignants se sont retrouvés dans Cas d'école. Quand j’ai commencé ce projet, en mars 2019, certains m’ont envoyé des messages, soit pour que je retranscrive leur histoire, soit tout simplement pour m’en parler, comme si j’étais le réceptacle de leurs soucis. C’était assez émouvant. J’ai reçu plus d’une centaine de témoignages d’enseignants divers et variés, avec des expériences très dures. Ça s’est accéléré avec le suicide de Christine Renon. Mais au niveau hiérarchique, on est toujours dans le système du “pas de vagues”. Il n’y a pas de réaction particulière.

La crise sanitaire à l’école

Lire la suite...