25 ans plus tard, "Titanic" vous fait toujours autant chavirer (vous nous dites pourquoi)

20th Century Fox
20th Century Fox

25 ans. Cela fait déjà 25 ans que le Titanic a pour la première fois fait chavirer les coeurs en salles obscures. En 1997, le classique de James Cameron redonnait ses lettres de noblesse au genre du film catastrophe et imposait le couple Kate Winslet/Leonardo Dicaprio en binôme de superstars, tout en déployant l'une des love story les plus emblématiques du septième art. Belle réussite pour un récit dont chacun connaît la fin.

Mais Titanic, c'est aussi Céline Dion, le coeur de l'océan, les coups de crayons d'un peintre, le regard glacé de Billy Zane en antagoniste aristocratique, des violons, de l'érotisme, une foutue planche qui a trop fait gloser, et une histoire de rois du monde (sans comédie musicale fort heureusement)... Notamment. Pour vous, lecteurs et lectrices, Titanic est bien plus encore que cela. Un souvenir ému, un récit puissant d'émancipation, un portrait de femme.

Vous nous racontez tout.

Des premières séances inoubliables

Un simple appel à témoignages, et les anecdotes abondent : souvenirs de séance en compagnie de James Cameron lui-même lors d'une ressortie, découverte en salles ou lors d'une énième diffusion sur la première chaîne (et ses mille pages de pub), boycott initial du film (notamment du à une "Leo-mania" suscitant la jalousie) et rattrapage gravé dans la roche...

Etrangement, la dimension la plus évidente de Titanic, c'est à dire sa qualité de grand spectacle mégalo à...

Lire la suite


À lire aussi

24 ans plus tard, "Sur la route de Madison" nous bouleverse toujours autant
Pourquoi "Quand Harry rencontre Sally" est toujours aussi culte 30 ans après
Pourquoi cette édition "imbrûlable" de "The Handmaid's Tale" compte autant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles