Les 29 artistes qui vont faire le son de l'après-Brexit

Carole Boinet, Cyril Camu, Franck Vergeade, François Moreau, Juliette Poulain, Théo Dubreul, Valentin Geny
·4 min de lecture

Des productions drill codéinées de 808Melo à la morgue post-punk de ces sales gosses de Hotel Lux, Les Inrocks vous propose un panorama non exhaustif de ce que le Royaume-Uni sait faire de mieux aujourd'hui (et fera de mieux demain).

Billy Nomates

Si vous aimez : Savages, Sleaford Mods

Tête de mule audacieuse et protégée de Sleaford Mods, Billy Nomates, ou Tor Maries pour les intimes, n’a qu’un seul mot à dire : “No”. En deux lettres coups de poing, le single donne le ton d’un premier album qui s’empare des racines rageuses du punk pour les limer à l’électro. Sorti chez Invada Records, label de Geoff Barrow (Beak>, Portishead), ce long format paru en 2020 s’attaque au patriarcat comme à la langueur monotone du quotidien, et dessine une révolution tiraillée entre l’effervescence du changement brusque et la peur du brouillard à venir.

Une chose est sûre, Billy brosse avec brio le portrait d’une fin de décennie qui s’effrite. Dans cette lignée fracassante, son nouvel ep Emergency Telephone, sortira fin mars. JP

Pa Salieu

Si vous aimez : Skepta, Burna Boy, MHD

Tout simplement dément ! Pa Salieu a 22 ans, est né près de Londres de parents gambiens, a grandi en Gambie avant d’être rapatrié à Coventry, une ville pauvre de la banlieue de Birmingham. Des allers-retours qui imprègnent sa personnalité comme sa musique, où gravitent mélodies gambiennes, grime, drill, dancehall et road rap (un gangsta rap typique du sud londonien), le tout ramené par nos ami·es britanniques sous l’appellation “afroswing”. Envoûté par le chant de sa folkeuse de tante, Pa Salieu note de courts poèmes sur son téléphone, et un beau jour, le dealer se fait apprenti rappeur. En 2019, il survit après s'être fait tirer dessus à vingt reprises et se lance à fond dans le rap. Quelques freestyles l'amènent à une signature chez Warner Music.

Une première mixtape sort en novembre dernier, Send Them to Coventry. Y figure notamment le tube Block Boy, du dancehall sombre, bien profond, suintant, enlevé par son rap d’effronté, dont on doit la prod à Kwes Darko ou encore My Family, excellent featuring avec un autre jeune à suivre, BackRoad Gee. Après un featuring avec Mahalia, c’est FKA twigs qui s’est empressée de contacter le vainqueur du BBC Sound 2021. “C’est un banger de fou, que le monde va très bientôt découvrir”, se marre-t-il au téléphone. CB

India Jordan

Si vous aimez : Stardust, The Orb

Artiste non-binaire, India Jordan mixe ambient, house, drum & bass et dance sur des tracks euphoriques qui font monter les larmes en cette absence cruelle de clubs. Originaire de Doncaster, élevé·e par une mère célibataire, iel s’inspire de Caresser le velours, roman historique de l’écrivaine lesbienne Sarah Waters qu'iel découvre via une adaptation télévisée dans son adolescence - pour Dear Nan King, morceau de cloture de son deuxième ep, For You, paru en 2020 sur le label londonien Local Action.

C’est en rejoignant the DJ Society à l’université de Hull où iel étudie la philo qu’India Jordan apprend à mixer sur CDJs. "Il n’y avait que des mecs qui disaient des trucs comme CDJ, ou monitor et je n’avais aucune idée de quoi ils parlaient. Ça aurait suffi à n’importe qui pour dire ok ce n’est pas pour moi, mais je me suis accroché‧e." raconte-t-iel à Pitchfork. Grand bien lui en a pris. CB

The Lounge Society

Si vous aimez : A Certain Ratio, Orange Juice

Cameron Davey, Herbie May, Hani Paskin-Hussain et Archie Dewis, les jeunes gens qui constituent cette formation découverte par la rutilante écurie Speedy Wunderground, ont dévoilé début 2020 Generation Game, un tout premier single mis en boîte par l'incontournable Dan Carey. Construit comme une montée en puissance consécutive à l'absorption de produits stupéfiants, ce morceau imparable donnait à entendre des cousins germains de Squid - autre groupe prometteur, signé aujourd'hui chez Warp et dont on attend de pied ferme le premier album -, pris en flagrant délire (sic) de citations kraut, souillées par une urgence punk salvatrice. Ils rempilaient quelques mois plus tard avec Burn the Heather, un deuxième titre qui laisse entrevoir un bel avenir à cette clique originaire des vertes contrées du Yorkshire. On attend la suite avec impatience. FM

Lire la suite...