3 astuces pour un caviar d’aubergine réussi

© Stéphane Bahic

Un guide ultime pour devenir un·e pro du caviar d’aubergine, cette petite purée estivale, star de l’apéro au soleil.

Le caviar d’aubergine est un incontournable des apéros d’été, au coude-à-coude avec la tapenade provençale et le tzatziki grec, à tartiner généreusement sur du pain grillé. Pour réaliser ce délice estival sans sourciller, quelques règles (faciles) s’imposent. B.A-ba de ce caviar à la portée de tous.

Une influence méditerranéenne

Le caviar d’aubergines est une recette très populaire tout au long du bassin méditerranéen, et on retrouve de nombreuses variantes aux assaisonnements spécifiques dans beaucoup de pays. Par exemple, tout le monde connaît le légendaire baba ganoush libanais, à base d’aubergines grillées réduites en mousse puis mélangées à du tahini (crème de sésame), ail, citron et huile d’olive. Au Maroc, le zaalouk est un plat national très populaire sur l’ensemble du royaume. Généralement servi en entrée, il se compose d’aubergines grillées aux tomates, assaisonnées d’épices et de coriandre. Le zaalouk se déguste froid, accompagné de pain, et constitue la tartinade idéale pour un apéro marocain digne de ce nom. En Grèce, l’aubergine tient une place importante dans la gastronomie du pays, et constitue l’ingrédient principal de nombreux plats nationaux. La melitzanosalata par exemple est une purée d’aubergines grillées, relevées d’huile d’olive, jus de citron, tomates, ail, vinaigre et persil. On peut servir le tout sur du pain, en guise d’amuse-bouche, ou au sein d’un assortiment de mezze...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles