3 astuces géniales pour entretenir ses cheveux blancs

·2 min de lecture

Vous avez décidé d'arrêter les colorations et d'embrasser vos cheveux blancs à plein temps ? C'est parfait ! Le tout est de choisir la bonne coiffure pour les mettre en valeur. Une fois que c'est fait, voici trois bons conseils à suivre pour les entretenir et les rendre magnifiques.

Avec le temps, le cheveu blanc s'affine et la baisse de mélanine (qui provoque l'apparition des cheveux gris ou blancs) peut les rendre cassants et généralement plus secs. Un changement capillaire à ne pas prendre à la légère. Pour renforcer la fibre et aussi éviter une perte de cheveux, il est idéal de faire une cure de compléments alimentaires spécifiques pour une durée de trois mois, afin que le bulbe puisse se régénérer. Riches en vitamines, ils vont renforcer la fibre capillaire et stimuler la production de kératine. Aussi, n'hésitez pas à appliquez régulièrement un soin nourrissant en masque sur les longueurs pour rendre vos cheveux plus souples.

Ennemie jurée des cheveux, la chaleur est encore pire pour les cheveux blancs plus fragiles. En utilisant des appareils chauffants (sèche-cheveux, lisseur...), vos cheveux s'abîment et peuvent même jaunir sous l'effet de la chaleur. Tout ce que l'on souhaite éviter ! Préférez donc le séchage naturel, à l'air libre, ou bien utilisez impérativement un spray protecteur de chaleur avant l'utilisation d'un appareil chauffant.

La manière dont vous dormez avec vos cheveux a une grande importance : sont-ils attachés ou lâchés ? Sur quel type d'oreiller dormez-vous ? Pour éviter de froisser la fibre capillaire pendant la nuit, l'idéal est de dormir les cheveux attachés et sur une taie d'oreiller en soie de mûrier : incroyable pour garantir des cheveux démêlés, soyeux et lisses au réveil (et en plus ça joue aussi sur la peau et sur les rides !). Vous pouvez également appliquer quelques gouttes d'un soin sérum ou huile spéciale pour vos longueurs, qui fera son petit effet pendant votre sommeil.

À lire aussi :

Comment bien se maquiller quand on a les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite