3 bonnes raisons de se rendre au Salon de la Littérature Erotique

Caroline Michel

Organisé depuis quatre ans par Les Ecrits Polissons, une communauté de passionnés d’écriture et de lecture érotiques, le Salon de la Littérature Erotique se déroule le 24 novembre à Paris. Nos trois bonnes raisons d’y faire un tour.

Le Salon de la Littérature Erotique jouera son quatrième round cette année à Paris le 24 novembre. De 15h à 21h, les visiteurs pourront rencontrer des auteurs, assister à des conférences autour de la sexualité mais aussi participer à des ateliers. La force de cette quatrième édition ? Des personnalités phare et militantes, qui défendent une sexualité féminine libre et brisent les tabous qui l’entourent.

Parce que la sexualité féminine est mise à l’honneur

Qui dit littérature érotique ne dit pas forcément 50 nuances de gris. Car la littérature érotique, justement, est hautement nuancée. Si certains romans nous évadent et nous excitent, des ouvrages au caractère politique orneront les allées du salon. « Un livre érotique, c’est un livre qui parle du plaisir et défend le plaisir comme une expression libre et individuelle », rappelle Flore Cherry, chef d’orchestre de l’évènement. Ainsi, Camille de « Je m’en bats le clito » - livre qui invite les femmes à ne plus rougir d’elles-mêmes - sera présente, tout comme Noémie de Lattre, humoriste féministe aux prises de parole devenues incontournables, qui jouera un morceau de son spectacle « Féministe pour homme ». C’est toute la particularité de l’édition 2019 : des invités qui manient la plume de diverses manières mais n’ont qu’un point commun, revaloriser le désir et le plaisir féminin et encourager les femmes à se réapproprier leur corps.

Parce qu’on apprend...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi