3 clefs pour mieux communiquer avec son ado

·1 min de lecture

Toute relation qui implique une communication reste difficile. Lorsque l’on dit quelque chose, on ne sait pas toujours ce que l’autre entend ou reçoit. Ceci reste valable pour tous les êtres humains, mais c’est encore plus vrai pour les adolescents et les parents. L’adolescent en crise se trouve en effet à un carrefour. "À cette période, tous les neurones de l’enfance sont en train de disparaître pour laisser place à ceux d’un adulte, sauf qu’ils sont encore immatures. L’ado perd l’insouciance, la rêverie ; on attend de plus en plus de choses de lui et donc, comme il n’a pas encore les capacités d’un adulte, il peut vivre cette période avec difficulté. Il peut se percevoir régulièrement comme dans une sorte de brouillard. Et par ricochet, ses parents aussi", explique Myriam Goffard, Vice-Présidente du Syndicat National des Praticiens de la Psychothérapie relationnelle et psychanalyse.

Etre un parent patient

Cette étape dissipe les repères de toute la famille et peut créer des conflits. L’enfant qui n’en est plus un, doit faire des choix d’études cruciaux : faire face aux exigences de ses professeurs, rendre des comptes à ses parents. Et tout cela peut être lourd à porter.

Pour les parents, il faut donc d’abord accepter cette transition, qui peut durer un certain temps selon les adolescents et leurs personnalités. D’abord ne pas rentrer en permanence dans le conflit ou l’affrontement. Mais avoir la patience de répéter les (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Reflux gastro œsophagien (RGO) chez le bébé : que faire ?
Comment moucher bébé ?
Qu'est ce que le syndrome du cheveu étrangleur ?
Grossesse et paracétamol : des risques pour l'enfant
Rhume du bébé : que faire ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles