3 ingrédients à éviter dans vos shampooings et soins cheveux

·1 min de lecture

On parle de plus en plus de formules cosmétiques "clean", c’est-à-dire débarrassées des ingrédients néfastes pour notre santé et la planète. En voici quelques-uns souvent présents dans les produits cheveux.

Les silicones

Elles sont dérivées de la pétrochimie. Utilisées pour leur effet brillant immédiat sur la fibre, elles alourdissent les cheveux et étouffent le cuir chevelu. Les cheveux deviennent vite gras après l’utilisation d’un produit contenant des silicones.

Ce sont des polluants pour la planète. Leurs noms sont dimethicone ou cyclopentasiloxane et finissent donc en général par -one et -oxane.

Les sulfates

Utilisés dans les shampooings comme agents moussants, ils ont tendance à irriter la peau et à être trop détergents pour le cuir chevelu. Leur nom contient le mot "sulfate" (sodium laureth sulfate, ammonium lauryl sulfate…).

Il existe des tensioactifs à base de coco et de sucre bien plus doux et tout aussi performants.

Certains conservateurs

Le phenoxyethanol, les parabens, le methylisothiazolinone (ou MIT) sont souvent utilisés pour conserver les produits capillaires. Les deux premiers sont réputés pour être des perturbateurs endocriniens (ils peuvent stimuler inutilement des récepteurs hormonaux). Le dernier est allergène et risque d’irriter la peau. Il peut provoquer des démangeaisons, de l’eczéma ou autres dermatites.

Lire aussi :

  • Cosmétiques : l'Anses veut réglementer le salicylate d’héxyle

  • 10 démaquillants "clean" selon

Lire la suite sur Topsante.com

Comment se laver sans abîmer la peau ?
3 recettes de gommage visage à faire à la maison
Comment utiliser les accessoires en pierre naturelle pour le visage ?
Le rétinol est de retour dans les soins anti-âge : c'est bien ou pas ?
6 conseils nutri pour de jolis ongles et de beaux cheveux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles