3 livres à lire pendant le confinement

Anne Michelet et Héloïse Rocca

Nos trois conseils de lecture pendant le confinement.

L'amie américaine

Le président d'Unifrance, ancien directeur de la Cinémathèque française et biographe de François Truffaut, dévoile la vie romanesque d'Helen Scott, qui ouvrit les portes d'Hollywood au cinéaste de la Nouvelle Vague. En janvier 1960, François Truffaut n'a pas encore 28 ans lorsqu'il est invité à New York par le Cercle des critiques pour recevoir le Prix du meilleur film étranger pour les Quatre Cents Coups, sa première réalisation, Prix de la mise en scène à Cannes en 1959. Il ne parle pas anglais et rencontre Helen Scott, 44 ans, francophile du Bureau du film français. Entre cette femme cultivée et le réalisateur, tous deux désireux d'oublier leur enfance et leur adolescence tristes, naîtra une grande amitié de vingt-quatre ans nourrie d'un abondant échange épistolaire de l'Américaine avec sa « Truffe chérie ». Avant de devenir sa collaboratrice, elle sera l'interprète et la traductrice du Cinéma selon Hitchcock, le livre référence que Truffaut consacra au maître du suspense. Ne manquant jamais d'humour, elle résumait ainsi leur duo : « Je suis peut-être née pour vous complémenter. Laissons aux autres le soin de vous complimenter ! » Helen Scott finira par s'installer à Paris où elle accueillera les réalisateurs américains, jusqu'à sa mort en 1987. La famille de François Truffaut veillera à ce qu'elle soit enterrée à quelques mètres de son éternel complice, disparu en 1984, au...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi