3 signes qui prouvent que vous avez un sommeil de mauvaise qualité

© AsiaVision / iStock

Comment savoir si un sommeil n’est pas réparateur ? Éléments de réponse.

En 2022, près de 70 % des Français ont révélé souffrir de troubles du sommeil selon une étude réalisée par l’Ifop. Un « score jamais atteint », précise l’organisme. Insomnie, réveil nocturne, problème d’endormissement… Le chemin pour trouver les bras de Morphée n’est pas toujours facile. Parmi les différents obstacles, il existe également le phénomène du sommeil de mauvaise qualité. En effet, il est possible de mal dormir. Contrairement au sommeil profond, celui de mauvaise qualité nuit considérablement à notre santé. Mais comment le reconnaître ? Voici quelques clés.

Les signes majeurs d’un sommeil de mauvaise qualité

Vous retardez le réveil… Après avoir sonné une première fois, le réveil est retardé de cinq (petites) minutes. Juste le temps de finir sa nuit. Puis, cinq minutes supplémentaires afin de connaître la suite de ce rêve. Résultat ? Vous êtes en retard, stressée et mal réveillée. Si vous n’arrivez pas à vous réveiller en temps et en heure, c’est sans doute que la phase d’endormissement n’a pas réussi à vous plonger dans un sommeil profond.

Vous avez tout le temps envie de dormir… Le matin vous luttez pour ne pas vous endormir devant votre ordi. Après la pause déjeuner, même constat. Vos yeux sont lourds et se ferment tout seuls. Un sommeil de mauvaise qualité entraîne des somnolences dans la journée car vous n’êtes pas totalement reposée.

Vous perdez la mémoire…  Problème de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi