30 % des femmes en âge de procréer ne veulent pas d'enfants : pourquoi ?

Adobe Stock
Adobe Stock

Les thématiques relatives à la maternité sont de plus en plus remises en question. La grossesse, le post-partum, l'éducation des enfants... Les femmes et personnes dotées d'un utérus révolutionnent ce sujet à grands coups d'idéaux féministes. Et finissent par se poser une question essentielle mais encore trop rare : ai-je vraiment envie d'avoir un enfant ? Visiblement, la réponse est non pour presque un tiers de celles qui se la posent.

En 2022, d'après une enquête menée par le magazine ELLE en partenariat avec l'Ifop, 30 % des femmes en âge de procréer ne désireraient pas avoir d'enfants. Voici ce qui les motivent à faire une croix volontaire sur la parentalité.

Droit à la liberté, crise climatique et manque d'épanouissement

Rester libres de leur destin, voilà la raison qui ressort pour de nombreuses participantes. "50 % estiment ainsi qu'un enfant n'est pas indispensable à leur épanouissement personnel, tandis que 48 % souhaitent continuer à vivre sans assumer de responsabilité parentale", observe ELLE.

Autre cause : la crise environnementale, qui pour 39 % est à la source de leur refus de procréer, suivie par les crises politiques et sociales (37 %) et la crainte de la surpopulation (35 %).

Et puis, il y a le ferme rejet des "injonctions à la maternité épanouie et sacrificielle", poursuit le magazine. Surtout chez les 15-24 ans (43 %) et les 25-34 ans (35 %) pour lesquelles devenir mère n'est "pas vraiment nécessaire" à leur...

Lire la suite


À lire aussi

Mais pourquoi la droite américaine s'attaque-t-elle aux "femmes à chats" ?
Pourquoi les femmes suisses ont crié leur colère à 15h24
Pourquoi le télétravail alourdit la charge mentale des femmes pendant le confinement