4 alternatives au fromage à raclette

Delphine Gautherin
·1 min de lecture

Comment casser la routine des sempiternelles raclettes et tartiflettes ? Le fromager Laurent Dubois, Meilleur Ouvrier de France, nous dévoile son best of des pâtes à fondre alternatives.

Le bleu du Vercors-Sassenage

Le pitch 

Encore peu connu, ce fromage de montagne, et de saison, est la seule AOP fromagère de l'Isère. Pâte persillée, à base de lait de vache racée (abondance, montbéliarde et villarde), elle bénéficie d'une forte identité territoriale.                                                               

La bonne idée

Doux et moelleux, rehaussé par un léger goût de noisette, ce bleu de caractère, qui panache puissance et douceur, ne se déguste pas qu'au plateau. Avec sa texture non friable, il est facile à travailler pour réveiller des ravioles. On peut aussi jouer la complémentarité avec une simple raclette au lait cru affiné.

Le Saint-Nectaire fermier au lait cru

Le pitch

Bénéficiant d'une AOP qui garantit son mode de fabrication traditionnel et son affinage sur paille de seigle, le saint-nectaire fermier est exclusivement fabriqué au lait cru. Le breuvage est collecté au sein d'un troupeau d'une même exploitation dans l'aire de production de l'appellation. C'est du sérieux.

La bonne idée

Sous une croûte fleurie qui concentre de fortes notes gustatives, sa pâte pressée non cuite, couleur ivoire, onctueuse et soyeuse, fond en bouche. Son goût doux, légèrement salé, aux saveurs de sous-bois, révèle un équilibre intéressant et crémeux. Idéal dans un croque-monsieur, entre deux tranches de pain tartiné de beurre doux ou dans un burger pour lui donner une identité cocorico cool.

La vieille Mimolette

Le pitch

Ce fromage...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi