4 bonnes raisons de consommer des cranberries après 50 ans

Connaissez-vous les cranberries, aussi appelées canneberges ? Ces petites baies rouges acides originaires d’Amérique du Nord se consomment fraîches, séchées ou en jus. Et elles comportent plusieurs intérêts nutritionnels.

50 g de cranberries fraîches contiennent 7 mg de vitamine C et couvrent ainsi 8 % des apports journaliers recommandés. Or la vitamine C aide à lutter contre le vieillissement cellulaire, à réduire la fatigue et à diminuer le niveau de stress. Mais seules les baies fraîches sont concernées, car la teneur en cette vitamine diminue drastiquement lorsqu’elles sont séchées ou transformées en jus.

Fraîches ou séchées, les canneberges contiennent 2 g de fibres pour 50 g de baies. Et si elles sont fraîches, elles sont également très riches en eau. Or la combinaison fibres et eau est l’assurance d’un transit intestinal bien régulé.

Les cranberries sont riches en antioxydants, en particulier ceux de la famille des phénols. Or ces composés aident le corps à lutter contre les radicaux libres, des molécules qui accélèrent le vieillissement cellulaire.

Certains phénols présents dans ces baies, les proanthocyanidines, auraient des bénéfices sur le cœur. En effet, la consommation quotidienne de cranberries serait associée à une réduction du risque cardio-vasculaire grâce à un meilleur fonctionnement des vaisseaux sanguins, selon une petite étude publiée en mars 2022 dans la revue Food & Function.

Et contre les cystites ? Les cranberries ont longtemps été réputées pour agir contre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles