4 façons de traiter une intoxication alimentaire

·1 min de lecture

Nausées et vomissements, crampes abdominales, diarrhées, fièvre : les symptômes d'une intoxication alimentaire peuvent être provoqués par un aliment avarié ou contaminé par une toxine ou une bactérie (salmonelle, listeria, staphylocoque). Ces symptômes disparaissent généralement en quelques jours, à l'aide de remèdes naturels ciblés.

Mais attention : si les symptômes durent plus de 48 heures, en cas de forte fièvre/migraines/selles sanglantes, il faut consulter très rapidement. En outre, les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées, les enfants et les seniors doivent consulter dès l'apparition des premiers symptômes.

La livèche

La livèche aide à éliminer les toxines plus vite grâce à ses vertus anti-infectieuses, dépuratives, antitoxiques et digestives.

Comment l'utiliser ?

  • En décoction : mélangez 3 g de racine de livèche dans 20 cl d'eau froide dans une casserole, portez à ébullition puis laissez frémir à couvert pendant 15 minutes, coupez le feu et filtrez. Buvez 2 à 3 tasses par jour, jusqu'à disparition des symptômes.

  • En huile essentielle, par voie orale : à raison de 2 gouttes (sur un comprimé neutre - en pharmacie - ou une boulette de mie de pain), 2 fois par jour, pendant 5 jours. Ne convient pas aux femmes enceintes ou allaitantes.

Le gingembre

Le gingembre est un puissant antinauséeux, recommandé en médecine ayurvédique pour calmer les nausées et les vomissements. Il est aussi stimulant et combat la fatigue générée (...)

Lire la suite sur Topsante.com

6 bonnes raisons de manger des fraises
Les 9 aliments les plus mauvais pour le cœur
15 recettes avec des asperges
Jour de la Terre : 6 recettes zéro gaspillage
6 recettes avec du lait de coco