4 huiles indispensables après 50 ans

Disponibles en flacons de 10 ml, les huiles essentielles sont très polyvalentes et faciles d’emploi, à condition de respecter les préconisations d’usage. Selon les cas, on les prend par voie orale (pures ou avec du miel), ou par voie cutanée une fois diluée dans une huile végétale ou du gel d’aloe vera. En cas de doute, on consultera un aromathérapeute. Notre spécialiste Christine Cieur a identifié trois huiles essentielles vraiment indispensables après 50 ans.

L'huile essentielle d'arbre à thé (tea tree) traite les problèmes de peau, les petites plaies infectées ou les irritations.

L'huile essentielle de gaulthérie qui s’utilise seulement diluée et par voie cutanée. Elle excelle contre les maux de tête, les crampes, les douleurs articulaires et rhumatismales. Attention, elle est déconseillée en cas de troubles de la coagulation.

Enfin, l'huile essentielle de lavande vraie s’attaque aux irritations de la peau, aux douleurs musculaires, au stress (il suffit de la respirer) et aux petites baisses de moral. Combinée avec de l’huile d’amande douce, elle peut aussi servir à masser une zone piquée par des aoûtats.

Les huiles solarisées appliquées en massages, frictions et compresses, peuvent aussi se révéler bienfaitrices. Avec l’âge (mais le plus tôt est le mieux), hydrater et nourrir sa peau n’est pas seulement une question esthétique, c’est un facteur santé ! Les novices se fourniront directement en herboristerie, les plus aguerries apprendront à les concocter elles-mêmes avec (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles