4 idées reçues sur les fruits et légumes

FAUX. Une étude de l’université de Newcastle, au Royaume-Uni, a dévoilé en 2014 que les fruits et légumes issus de l’agriculture biologique posséderaient des concentrations en antioxydants de 18 à 69% plus élevées que ceux provenant de l’agriculture conventionnelle. Moins exposées aux traitements phytosanitaires, les plantes se défendraient contre le stress des parasites en produisant des molécules de défense, dont certaines sont des antioxydants.

VRAI / FAUX. Comme le préconise l’Anses, il faut éplucher ou laver fruits et légumes avant de les consommer. Certains légumes peuvent être blanchis en les plongeant dans l’eau bouillante. Peler les fruits leur fait perdre une partie des bons nutriments contenus dans la peau. Reste le bain au bicarbonate de sodium (15 min), suivi d’un sévère rinçage. Malheureusement, même à doses minuscules, les résidus de pesticides ne peuvent pas complètement disparaître.

VRAI. Dénoncés par Générations Futures, les risques d’exposition aux substances chimiques sont plus élevés pour les riverains et les travailleurs agricoles. Santé publique France et l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) ont lancé l’étude PestiRiv, pour découvrir si les vignobles français – parmi les plus traités – affectent les populations environnantes. Six régions et 162 domaines viticoles seront passés au crible, avec prélèvements de l’air et échantillons d’urines et de cheveux de 3.350 cobayes tirés au sort, vivant au (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles